12/05/2015 09:28 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoi restaure le palais du trône de Kinh Thiên

Le projet de restauration du palais du trône de Kinh Thiên, réalisé par le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long-Hanoi, vient d’être approuvé par Hanoi. Son achèvement est prévu en 2016.


Le projet de restauration du palais du trône de Kinh Thiên a pour but de recueillir des documents et de continuer les fouilles archéologiques pour réaliser une étude intégrale. Il aboutira à des modèles de restauration détaillés de l’espace de ce palais, sous forme de représentations schématiques ou 3D. Les responsables de ce projet doivent aussi faire un rapport et formuler des propositions au Comité populaire de Hanoi sur un modèle de restauration de l’ensemble du site en 2016.


Ouvrage architectural chargé d’histoire


Kinh Thiên était l’un des palais principaux de la citadelle royale de Thang Long sous le règne des Ly (1010-1225), Trân (1225-1400), Lê postérieurs (1428-1527) et Nguyên (1802-1945). Les cérémonies importantes des rois de ces époques-là s’y déroulaient. Le palais se compose de la porte principale de Doan Môn, de la cour de Dan Tri, du palais du trône principal et des murs d’enceinte.


D’après les photos prises par les Français vers la fin du XIXe siècle, le palais est en bois. L’avant du bâtiment, qui donne au sud, comporte une cour composée de dalles en pierre et un escalier de dix marches. Quatre dragons de pierre divisent l’escalier en trois allées. Au nord du palais se trouve un escalier de sept marches avec deux dragons de pierres stylisés. Les dragons du palais de Kinh Thiên sont représentatifs de l’art de la sculpture des Lê postérieurs. À cause de la guerre, il ne reste que des ruines d’une partie du parterre et un escalier encadré de rampes en forme de dragons de pierre.


Depuis des années, les scientifiques et les autorités de la ville de Hanoi se posent la question de la restauration de ce palais. L’historien Phan Huy Lê estime que les conditions ne sont pas encore réunies pour restaurer un ancien ouvrage architectural tel que celui de Kinh Thiên tout en respectant les exigences scientifiques. Mais le faire revivre sous forme 3D est possible. -CVN/VNA/VI