17/08/2018 15:42 GMT+7 Email Print Like 0

Hai Hâu, une localité exemplaire dans le programme de Nouvelle Ruralité

Le district de Hai Hâu, province de Nam Dinh, à 90 km de Hanoi, est une localité exemplaire du programme cible national sur l’édification de la nouvelle Ruralité. C’est un lieu rural satisfaisant aux critères de « Routes éclairées et fleuries, maisons numérotées, rivières non polluées, cadres travailleurs et population unie ».

 
Une campagne verte, propre et des habitants civilisés 

A Hai Hâu, on voit de belles habitations, des routes goudronnées, des champs verdoyants, un système hydraulique de qualité au service de la production agricole et aquacole.

Les habitants ont une forte conscience communautaire. C’est eux qui ont offert des terrains à l’administration pour construire des rues, ils ont même collecté de l’argent pour amener l’électricité  au village, et construire une maison de la culture.  Mai Quang Dinh, 48 ans, du hameau de Yên Dinh, a fait savoir « Les habitants de Hai Hâu sont prêts à apporter une partie de leurs revenus pour l’édification d’un district beau et civilisé ».  



Quartier d’habitations  et rizières productives, une belle image de la campagne de Hai Hâu 


Hai Hâu abrite des rivières paisibles et  des champs verdoyants, ce qui crée un charme unique à  cette localité 


Le pont couvert de briques de Cho Luong, construit en 1509, se trouve dans la commune de Hai Anh. Son architecture
est restée intacte. 



La rivière Muc dont les deux rives maçonnées traversant le bourg de Yên Dinh


Plantes à fleurs cultivées dans un quartier d’habitation 


Marche avec des échasses par des pêcheurs de la commune de Hai Ly lors de la Journée d’éducation physique et sportive
du district Hai Hâu. Photo : archives 



Club de tai chi des personnes âgées de la maison de culture No 4, commune de Hai Bac 


Les écoles maternelles du district ont des équipements de loisirs de qualité 


Salle des appareils à hémodialyse d’un hôpital du district 

Enseignant et élèves du lycée A Hai Hâu 

Hai Hâu apporte une attention particulière aux infrastructures d’éducation et de santé. C’est ainsi que la totalité des établissements scolaires, écoles maternelles, primaires et secondaires et 5 des 7 lycées ont atteint les normes nationales. Les  hôpitaux sont munis d’équipements modernes. Le district compte au total 546 maisons de la culture, dotées d’équipements de qualité et rénovées tous les deux ans, pour un coût de 19 milliards de dongs. 

Le 23 juin 2015, selon la décision No 921/QĐ –TTG du Premier ministre, Hai Hau a été reconnue comme avoir atteint les normes de la nouvelle Ruralité. Les infrastructures se développent de façon homogène en suivant le slogan « Village et hameaux verts, propres, beaux et civilisés ». 
Pour préserver un environnement sain, Hai Hâu accorde de l’importance au traitement des déchets. Il a fait construire 28 incinérateurs d’un coût de 6.073 milliards de dongs,  dont celui de la commune de Hai Thanh, construit en 2013, qui traite chaque jour 5 tonnes d’ordures.

Chaque jour, les activités culturelles et sportives s’animent. Les maisons de la culture s’ouvrent dès 5 heures du matin, les personnes âgées pratiquent le tai-chi, les jeunes jouent au volley-ball, au badminton…  Le hameau No 4 de la commune de Bac Hai ne compte que 340 foyers totalisant plus de 1.200 personnes vivant de la menuiserie, de la broderie, des services…, mais à la vie culturelle diversifiée. Ils participent aux activités culturelles avec enthousiasme, les vieillards consultant même Internet et créant des vidéos sur la vie quotidienne de leur village. Une page web et une page Facebook du hameau ont été créées pour informer les villageois des activités de leur localité. « Nous avons une bibliothèque avec des milliers de titres. Notre maison de la culture est bien équipée pour accueillir  les activités artistiques et sportives », a informé Tran Xuân Bang, chef du hameau.

Vu Ngoc Truong, vice-président du Comité populaire du district : « Nous préservons et valorisons la culture locale, les activités de la maison de la culture, sportives et communautaires s’enrichissent, des festivités se tiennent régulièrement ».

 

Une économie multi-facettes
 

 
Selon le plan de la campagne d’édification de la nouvelle Ruralité à Hai Hâu jusqu’en 2020,  la totalité des communes satisferont aux normes d’une ruralité exemplaire que sont « Eclairée, verte, propre, et belle » et atteindront les 3 critères suivants : infrastructures rurales solides, homogènes,  connectées, vertes et propres ; belle vie culturelle.

(Pham Van Chiên, président du Comité populaire du district de Hai Hâu)
 
Région à la fois maritime et deltaïque, Hai Hâu est tourné vers la riziculture, l’élevage, l’exploitation des produits aquatiques, la culture des plantes médicinales, les métiers traditionnels, les services. La  commune de Hai Phuc est la zone de culture aquicole à eau saumâtre la plus grande de Hai Hâu, d’une superficie estimée à 300 ha. Cette filière rapporte à chaque famille un revenu annuel de 500 millions à un milliard de dongs.

Les pêcheurs des communes de Hai Dông, Hai Ly, Hai Chinh, Hai Trieu, du chef-lieu de Thinh  Long… ont acheté un navire pour pratiquer la pêche côtière.  La côte permet aussi la production de sel dans la commune Hai Dong, d’une production journalière estimée à une tonne. 



L’exploitation des produits aquatiques  est un atout des pêcheurs de Hai Hâu 


Transport du sel à l’entrepôt 


Le nuoc mam (saumure de poisson) Ninh Co est une spécialité de Hai Hâu 


La commune de Hai Phuc est spécialisée dans l’aquiculture en eau saumâtre


Des bateaux de pêche regagnent  la plage en fin de journée 

La culture de dinh lang et de polyscias ligneux (Polyscias fruticosa) de la famille de Bui Van Sam est un modèle de culture de plantes médicinales très rentable. Ses cultures, d’une superficie de 360 m², aux normes Vietgap,  alimentent la société pharmaceutique Traphaco, rapportent 50 millions de dongs par récolte.  Les cultures du dinh lang contribuent à générer  des revenus stables à cette famille.

Hai Hau abrite aussi plusieurs parcs industriels où sont implantées par exemple les sociétés de confection Song Hong et Smart Shirts Hai Ha, Hai Duong, la société de production de chaussures de sport pour l’exportation Viet Power, la société d’électronique MSL Hai Thanh…  Avec à la clé plus de 12.000 emplois locaux créés.



Hai Hâu affiche un rendement rizicole de 10.600 kg/ha


L’usine de confection de la société Song Hông à Hai Hâu a créé 2.200 emplois locaux 


Panneaux incrustés de nacre réalisés par des artisans de la commune de Hai Minh, district de Hai Hâu 


Ferme d’œufs de canards de la famille de Mai Van Son

Hai Hau a ses propres avantages économiques. Le riz de marque Hai Hâu est réputé dans l’ensemble du Vietnam et ses rizières, de plus de 5 ha, d’un rendement annuel de plus de 107 tonnes, permettent à Hai Hâu d’exporter son riz.

Hai Hâu développe également d’autres métiers: culture d’arbres ornementaux, fabrication de produits d’art en bois et de nuoc mam (saumure de poisson)… Hai Hau compte 34 coopératives de services agricoles, quatre d’exploitation aquicole, 3 d’élevage, une d’aquiculture, une de myciculture, une d’environnement, une de production et de commerce de produits agricoles et aquicoles. Ces établissements  génèrent un revenu mensuel  de 4 à 6 millions de dongs aux travailleurs./. 


- Le district de Hai Hâu a un rythme de croissance annuelle de 7,22%.  En 2017, ses recettes budgétaires se sont chiffrées à  256,443 milliards de dongs, le revenu annuel par habitant à 40 millions de dongs et le taux de foyers démunis du district a été ramené à 2%, Les habitants de Hai Hâu vivent de l’agriculture, de l’aquaculture et des services.

- Le programme cible national sur l’édification de la nouvelle Ruralité pour la période 2010-2020 est un programme global de développement socio-économique, politique, de sécurité et de défense, élaboré par le gouvernement et déployé à l’échelle nationale.  Il se base sur la Résolution du 7e Plénum du CC du PCV (10e mandat) portant sur l’agriculture, les paysans et la ruralité. Ce programme a fixé comme objectif qu’en 2020, la moitié de commune atteigne les normes nationales de la nouvelle Ruralité

 

Texte: Bich Vân - Photos: Thanh Giang et archives