28/07/2016 14:59 GMT+7 Email Print Like 0

Filière chaussure: nécessité de diversifier les marchés d’export

 Diversifier les marchés d’export pour éviter les risques inhérents aux quelques grands marchés traditionnels du pays, notamment l’UE, est une mesure nécessaire pour la filière chaussure du Vietnam, dans le contexte où les commandes du marché européen ont nettement reculé.

Ce 1er semestre, le chiffre d’affaires à l'export de ce secteur s’est élevé à près de 8 milliards de dollars pour une croissance de seulement 7%, bien en-deçà des 14% de l'année dernière. Tandis que les exportations nationales sur de grands marchés comme les Etats-Unis, le Japon, le Canada… ​ne cessent de croître, celles vers l'UE, le premier importateur de ces produits vietnamiens, ont connu un fort repli.

Selon les experts, le ralentissement économique et l’instabilité politique au sein de l’UE ont affecté les exportations de produits majeurs du Vietnam dont celles de chaussures.

Pour le second semestre, selon Mme Phan Thi Thanh Xuân, secrétaire générale de l'Association de la filière chaussure et maroquinerie du Vietnam (Lefaso), il convient, pour minimiser les risques, de diversifier les marchés à l’export. Autrement dit, les entreprises nationales doivent renforcer leurs exportations vers des marchés à fort potentiel comme le Japon, la République de Corée, l’Australie, la Nouvelle-Zélande…

Chaque année, le Vietnam produit environ 920 millions de paires de chaussures dont plus de 800 millions sont exportées. Avec plus de 33% du total, l’Union européenne est le premier débouché. Le Vietnam est le 3e rang exportateur mondial de chaussures, derrière la Chine et l'Italie, et le 4e en volume, après la Chine, l'Inde et le Brésil.

Cette année, ce secteur vise un chiffre d’affaires à l’export de 17 milliards de dollars. -CPV/VNA/VI