20/03/2015 07:25 GMT+7 Email Print Like 0

Entretien entre les PM vietnamien et néo-zélandais

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung et son homologue néo-zélandais John Key se sont accordés, lors de leur entretien le 19 mars à Auckland, sur une vision commune en vue de renforcer et d'approfondir leur partenariat intégral actuel afin de le porter au niveau d'un partenariat stratégique.


Lors de cet entretien survenu aussitôt après la cérémonie d'accueil officielle organisée en l'honneur du Premier ministre Nguyen Tan Dung et de son épouse avec tous les rites traditionnels destinés aux plus grands hôtes des Maoris et le tir de 19 salves de canon, le Premier ministre John Key a souligné que cette visite, considérée comme un événement important, intervient au moment où les deux pays célèbrent le 40e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques (1975).


Les deux chefs de gouvernement se sont déclarés satisfaits du fort développement des relations de coopération dans divers secteurs entre les deux pays comme la politique, le commerce, l'investissement, la défense et la sécurité, l'éducation et la culture... Les échanges commerciaux augmentent d'une année à l'autre et ont atteint près de 800 millions de dollars en 2014, soit une croissance de 120 % lors des cinq années passées depuis l'établissement du partenariat intégral. Les deux pays s'efforcent d'atteindre 1,7 milliard de dollars en 2020. Nombre de projets d'investissements néo-zélandais au Vietnam sont efficaces. Par ailleurs, le Vietnam est le 9e des pays dont des jeunes étudient en Nouvelle-Zélande.


Les deux Premiers ministres se sont engagés à favoriser l'accès de leurs produits et services sur leur marchés rspectifs. La Nouvelle-Zélande a accepté d'examiner au plus tôt l'importation de fruits vietnamiens, à commencer par les ramboutan, longane, pomme étoilée et pamplemousse. Elle a qualifié le Vietnam de marché potentiel et affirmé poursuivre le renforcement de l'investissement dans les secteurs potentiels dont le Vietnam a besoin comme l'agriculture, le commerce des produits agricoles, l'énergie, l'éducation et la formation.


Les deux chefs de gouvernement ont affirmé maintenir les échanges de délégations de haut rang et sont convenus de diversifier leurs activités communes, dont les rencontres, notamment en marge des conférences de haut rang, les conversations téléphoniques et l'envoi d'envoyés spéciaux, ainsi que de pleinement exploiter les mécanismes de coopération existants en vue d'exécuter les accords des hauts dirigeants et d'atteindre à leur terme les objectifs figurant dans le Plan d'actions pour la 2e période de 2013 à 2016. Ils ont aussi discuté des mesures de promotion de la coopération dans la défense, l'éducation, les échanges populaires et l'emploi.


M. Nguyen Tan Dung a vivement apprécié le soutien au développement du gouvernement néo-zélandais et lui a demandé de continuer de coopérer étroitement dans les secteurs potentiels de son pays comme l'agriculture et les zones rurales, le développement de ressources humaines, la gestion des risques de catastrophes naturelles, et l'assistance au règlement des conséquences dues aux mines et bombes datant de la guerre, lesquels secteurs sont prioritaires.


Le Premier ministre John Key a affirmé que la Nouvelle-Zélande continuera d'accorder au Vietnam un soutien technique et une aide à la formation de ses ressources humaines, avant d'avancer l'initiative d'un nouveau modèle de coopération entre les deux pays intitulé "Relations de partenariat commercial intergouvernemental", lequel créera des opportunités au Vietnam, notamment dans la pratique de la propriété intellectuelle à un niveau international grâce au gouvernement néo-zélandais.


Les deux parties se sont accordées pour renforcer leurs échanges culturels, artistiques et touristiques, notamment cette année durant laquelle le 40e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques sera célébré, ainsi que pour ouvrir au plus tôt un vol direct entre les deux pays. M. John Key a vivement apprécié les contributions positives de la communauté vietnamienne à son pays et affirmé continuer de la favoriser.


Les deux Premiers ministres ont aussi échangé de manière approfondie leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun. Ils ont convenu de continuer de coopérer et de se soutenir mutuellement dans le règlement des défis mondiaux, d'exploiter l'efficacité des mécanismes et forums de coopération régionaux et internationaux comme l'ONU, l'OMC (Organisation mondiale du commerce), l'EAS (Sommet de l'Asie de l'Est), l'ARF (Forum régional de l'ASEAN), l'ADMM+ (Conférence des ministres de la Défense de l'ASEAN élargie), l'APEC (Forum de coopération économique de l'Asie-Pacifique), l'ASEM (Sommet Asie-Europe).


Elles ont enfin réitéré leur volonté de s'efforcer d'achever au plus tôt les négociations en cours d'accords de libre-échange, notamment l'accord de partenariat transpacifique (TPP) et celui de partenariat économique intégral régional (RCEP).


Le Premier ministre John Key a une fois de plus remercié le Vietnam pour le soutien de sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mandat 2015-2016, et s'est engagé à faire de même pour l'organisation de l'APEC 2017 par le Vietnam.


Les deux Premiers ministres ont souligné l'importance du maintien de la paix et de la stabilité dans la région, et appelé les parties concernées à régler pacifiquement leurs différends en Mer Orientale, conformément au droit international dont la convention des Nations Unies sur le droit de la mer.


A cette occasion, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a invité son homologue à effectuer une visite officielle au Vietnam cette année, laquelle a été acceptée avec plaisir.


Les deux parties ont ensuite rendu publique la Déclaration commune sur le renforcement des relations de partenariat intégral Vietnam-Nouvelle-Zélande.


Après leur entretien, les Premiers ministres Nguyen Tan Dung et John Key ont assisté à la cérémonie de signature du Protocole d'amendement du protocole de transport aérien et de l'accord sur la sécurité alimentaire et la quarantaine animale et végétale. En dernier lieu, ils ont donné une conférence de presse pour annoncer les résultats de leur rencontre. -VNA/VI