19/11/2015 09:52 GMT+7 Email Print Like 0

Émission de 3 milliards de dollars d’obligations à l’étranger

 Les députés ont tout récemment adopté la Résolution sur le budget de l’État de 2016 qui prévoit, entre autres, l’émission de 3 milliards de dollars d’obligations gouvernementales à l’étranger.


Cette opération sur le marché international des capitaux correspond à une restructuration de la dette publique, a déclaré le président de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale, Phùng Quôc Hiên.


Les députés ont largement soutenu l’émission d’obligations gouvernementales à l’étranger au service du financement du développement national comme du niveau des réserves nationales en devises.


Selon les spécialistes, c’est le meilleur moment pour mobiliser des capitaux sur le marché international.


Sur le marché domestique, la mobilisation des fonds ralentit, tandis que la pression résultant de l’arrivée à échéance d’ici à 2018 de dettes à l’étranger est importante.


Cette émission d’obligations gouvernementales est appelée à restructurer la dette publique intérieure, ainsi qu’à convertir les obligations internationales devant arriver à échéance en 2015 et en 2018.


Pourquoi la proposition d’émission d’obligations gouvernementales à l’étranger a-t-elle reçu un large soutien des députés ? D'après Trân Du Lich, chef adjoint de la délégation des députés de Hô Chi Minh-Ville, une telle émission en ce moment est opportune compte tenu du faible taux d’intérêt actuellement pratiqué.


Aux avis du député de la province de Lai Châu (Nord), Bùi Duc Thu, membre permanent de la Commission des finances et du budget, l’émission de telles obligations lors de l’exercice budgétaire 2015-2016 est plus avantageuse qu’une émission sur le marché domestique. Les obligations émises à l’étranger ont une échéance plus longue, de 10 à 30 ans, et le taux d’intérêt est faible. Toutefois, il faut prévenir les risques de fluctuation du taux de change qui aggraveront la charge de la dette qu’elle représente. -CVN/VNA/VI