25/10/2014 06:19 GMT+7 Email Print Like 0

Dix ouvrages historiques de Hanoï

Bien que Hanoï se développe de jour en jour, les ouvrages architecturaux historiques sont encore bien préservés. Ci-dessous les 10 plus emblématiques.

1. La cité impériale ancienne de Thang Long

Vieille de plus de mille ans, elle compte parmi les sites historiques et culturels inestimables du Vietnam.
Lors de son accession au trône, il y a plus de 10 siècles, le roi Ly Cong Uan décida de transférer la capitale Hoa Lu à la citadelle de Dai La, et fit construire la cité royale de Thang Long sur les vestiges de cette ancienne citadelle. La nouvelle capitale comprenait trois murs d'enceinte. Le mur d'enceinte extérieur, dénommé Kinh Thanh (Cité capitale), abritait la population civile. Hoang Thanh (la Cité royale), au milieu, abritait la Cour, lieu de résidence et de travail des mandarins. Tu Cam Thanh (la Cité pourpre interdite), à l'intérieur, était réservée au roi, à la reine et aux concubines.

Bien que de certaines parties aient été endommagées pendant la guerre, les ouvrages restants suffisent à émerveiller n’importe quel visiteur : la porte principale (Doan Mon), la porte du Nord, le palais du trône Kinh Thien, la Tour du drapeau,...

Ce site, bien qu’il ne possède pas une superficie importante ni d’ouvrages architecturaux imposants, a une valeur historique et culturelle inestimable. Le 1er août 2010, la cité impériale de Thang Long-Hanoi a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

2. La tour du drapeau de Hanoï
Construite en 1812, elle est située aujourd’hui rue Dien Bien Phu de l'arrondissement de Ba Dinh, à proximité de la place éponyme, dans la zone du musée d’histoire de l'Armée.

Très jolie tour octogonale bâtie en briques rouges avec de multiples ouvertures blanches, ainsi que 39 rosaces et 6 éventails, elle a été édifiée sur un socle pyramidal à la base carrée possédant 3 niveaux de hauteurs différentes reliées entre eux par des escaliers, extérieurs ou intérieurs, et des portes. Sur la petite esplanade du sommet, une fine tourelle ronde porte le drapeau national, à environ 60 m du sol.

Dans les années 1894-1897, la tour était utilisée par les militaires français comme poste d'observation et de liaison entre le poste de commandement et les postes des alentours.


La tour du drapeau de Hanoï est l'un des symboles de Thang Long-Hanoï. À travers les nombreuses vicissitudes de l'histoire, cet ouvrage à l’architecture unique est devenu un témoin historique du passé comme des changements grandioses survenant actuellement dans le pays.

3. Le temple de Ngoc Son
Construit sur un îlot, ce temple est accessible par un pont en bois de 1855, "le perchoir du soleil matinal", au style japonais cintré et laqué rouge. Il a été restauré en 1865 par Nguyen Van Sieu, un spécialiste de l'ancienne capitale. D'autres ouvrages ont également été construits ou aménagés, qui renforcent l’harmonie paysagère et la richesse du site, par exemple le pont The Huc, la tour But Thap (tour du pinceau) et Dai Nghien (socle de l’encrier).

Parmi les importants vestiges culturels autour du lac de l’Epée restituée à Hanoi, le temple Ngoc Son est probablement le plus important et le plus sacré. Ce temple, qui est resté intact en dépit des vicissitudes historiques, est devenu une destination touristique incontournable.

4. Le temple de la Littérature – Quoc Tu Giam
Le Van Mieu-Quoc Tu Giam ou le temple de la Littérature Quoc Tuy Giam est un temple de Confucius. C'est aussi le premier et le plus ancien monument dédié à l'éducation au Vietnam. Fondé en 1070 sous les dynasties Ly et Tran, le temple de la Littérature a été la première université du pays (en 1076).

Le Van Mieu-Quoc Tu Giam se situe au centre de Hanoï. Cet ensemble architectural s'étend sur une superficie de plus de 54000m², composée du lac Van, de la zone Van Mieu-Quoc Tu Giam et du parc Giam. En face de la porte du Van Mieu s'étale le lac Van, d’une superficie de 12297 m². Au milieu du lac, sur le monticule Minh Chau, se dressait le pavillon Phuong Dinh, lieu de rendez-vous favoris des lettrés de la capitale. Aujourd'hui, Phuong Dinh n'est plus, et le lac Van est séparé de l'ensemble des vestiges architecturaux par la rue Quoc Tu Giam.


Si les dorures et la couleur vermillon se sont décolorées, les valeurs du Van Mieu sont éternelles, faisant la fierté de la nation, et de Hanoi en particulier.


Symbole de la tradition culturelle nationale, le Van Mieu-Quoc Tu Giam attire de plus en plus de touristes vietnamiens et étrangers.


5. La porte de Quan Chuong
La porte de Quan Chuong se situe rue Hang Chieu, dans l’arrondissement de Hoan Kiem, au cœur de Hanoï.
Il s’agit d'une des 16 anciennes portes de Hanoï. Construite en 1749, elle a été restaurée à deux reprises, en 1804 sous la dynastie des Nguyên et en 1817 sous le règne du roi Gia Long. En 1994, elle a été reconnue vestige historique. En 2010, elle a été une nouvelle fois restaurée.

Pour les Hanoïens, cette porte est non seulement l'un des témoignages architecturaux de l’ancienne Thang Long, mais aussi un symbole de l’héroïsme des Hanoïens face à l'adversité.

6. Le pont Long Bien
Situé au Nord-Est de Hanoï, le pont Long Bien a été construit en quatre ans, de 1898 à 1902, par les Français. Conçu par Gustave Eiffel, le Pont Long Bien (ex-Paul Doumer) fut le premier pont à enjamber le fleuve Rouge avec 19 travées métalliques pour une longueur totale de 1.682 m.

Ce pont a été le témoin des guerres contre les Français puis les Américains, et a été bombardé à plusieurs reprises entre 1967 et 1972. Il est ainsi devenu emblématique de la résistance du peuple vietnamien.


Le pont Long Bien était l’unique voie permettant de traverser le Fleuve Rouge jusqu’aux années 1980 et, par conséquent, la cible des bombardements américains dès 1967. Des centaines d’attaques ont transformé la configuration initiale du pont et gravement affecté sa solidité.

Rénové à plusieurs reprises, le pont fait actuellement l’objet d’un important projet de restauration dont le financement sera pris en charge par le gouvernement français. Ce projet modernisera le pont tout en préservant sa structure.

Un des quatre ponts les plus longs du monde et des plus célèbres de l'Extrême-Orient à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, le pont Long Bien est le témoin muet de plus d’un siècle de vicissitudes historiques et l’un des symboles historique et culturel de la capitale.

7. Le pont Chuong Duong
Construit dans les années 1980, le pont Chuong Duong est le premier grand pont conçu et construit au Vietnam sans l'assistance technique d'ingénieurs étrangers.

Il demeure associé au nom de l’ingénieur Bui Danh Luu, qui devint plus tard le ministre des Communications et des Transports. D’une longueur de 1.230 m, le pont est composé de 21 travées - 11 en acier et 10 en béton - abritant deux voies pour les voitures et deux pour les motos.

Le pont Chuong Duong est un ouvrage important qui a beaucoup contribué au développement de la capitale. Il a notamment permis de soulager le trafic sur le pont Long Biên.

8. La cathédrale de Hanoï
Située près du centre de la ville, la cathédrale de Hanoï a été construite en 1886 par les Français sous l'épiscopat de Mgr Paul-François Puginier (1835-1892) sur le site de l’ancienne Tour de Thien Bao qui était célèbre dans l’ancienne capitale de Thang Long sous la dynastie de Ly (XIe – XIIe siècles).

Surnommée la cathédrale Saint Joseph, cette église est la plus grande de Hanoï. Elle a été inaugurée au noël 1887, après deux ans de construction. C'est l'église de l'archidiocèse d'Hanoï.

C’est aussi un site magnifique qui attire les jeunes et surtout pour les étrangers.

9. Le Grand Théâtre de Hanoï
Situé rue Le Thanh Tong, arrondissement de Hoan Kiem, à plusieurs centaines de mètres à l’est du lac Hoan Kiem, l’Opéra de Hanoi est un vieux théâtre d’architecture gothique.

Il a été édifié par l’administration coloniale française entre 1901 et 1910, sur les plans des architectes Broyer et Harlay. Il a le même style architectural que l’Opéra de Paris. Certains architectes étrangers estiment que le fait d'avoir été construit 300 ans après l’Opéra de Paris évite les détails superflus et donne à l’Opéra de Hanoi un aspect plus magnifique.

En 1997, le théâtre a été restauré, en conservant l’architecture originelle, les motifs décoratifs sur le plafond, les voûtes, les murs et les portes.

Depuis longtemps, l’Opéra de Hanoi est le lieu de rendez-vous de ceux qui aiment le théâtre, les chants traditionnels, la musique, l’opéra. C'est aussi une grande attraction touristique.

10. Le mausolée du Président Ho Chi Minh
Il fut construit 1973 et inauguré en 1975, le mausolée du Président Ho Chi Minh domine la place Ba Dinh, à l'emplacement même où, en 1945, le Président Ho Chi Minh, fit son discours de déclaration de l'Indépendance du Vietnam.

D'allure massive et géométrique, ce bâtiment ressemble à celui de Lénine à Moscou. Il a construit avec le soutien de l'ex-URSS, est entièrement fait en marbre de Da Nang et en granite. Il renferme la dépouille du Président Ho Chi Minh. Il s’agit d’un des monuments les plus importants du pays. -CPV/VNA/VI