16/02/2018 08:54 GMT+7 Email Print Like 0

Des cérémonies mystérieuses des Dao rouges

A l’arrivée du printemps, les Dao rouges du district de Bat Xat, province de Lao Cai (Nord), organisent des fêtes et rites ancestraux en mémoire de leurs ancêtres. Cette ethnie a élu domicile le long des frontières Vietnam-Chine et Vietnam-Laos, dans les provinces montagneuses du Nord - Hà Giang, Tuyên Quang, Lào Cai, Yên Bai, Bac Kan...
Mariage traditionnel 
 
Un proverbe de la région Nord-Ouest dit : «Les H’Mong vivent grâce aux nuages, les Thai grâce à l’eau et les Dao grâce au feu ». Les H’Mong vivent en montagne couverte toute l’année de brumes, les Thaï aux bords des rivières ou des fleuves, le long des ruisseaux et les Dao préservent des rites liés au feu telles que les cérémonies « cấp sắc »  ou « nhày lửa » (saut au-dessus d’un feu)… .
Le sorcier Chao Duon Liem, célèbre dans le district de Bat Xat, a officié lors d’une cérémonie de mariage traditionnelle au hameau de Tung Chin 1, commune de Trinh Tuong.

Le marié était Chao San, âgé de 24 ans, la mariée Tan May. Le mariage des Dao rouges  comprend fiançailles, cortège de la mariée et accueil de celle-ci dans la maison du mari.




La délégation du marié vient saluer la mariée et sa délégation 


Selon la coutume des Dao rouges, le jour des noces, le marié doit s’habiller en costume féminin, et porter un voile à la tête 


La délégation s’arrête à proximité de la maison du marié pour que la mariée puisse se maquiller et s’habiller en tenue
de mariage traditionnelle 



La mariée Ta May en tenue de mariage traditionnelle des Dao rouges


Cérémonie de présentation aux ancêtres à minuit  des Dao rouges à Bat Xat 


La soirée du mariage, les deux belles-familles prennent  un repas commun 

L’accueil de la mariée dans sa belle- famille a eu lieu au petit matin, à l’heure fixée par le sorcier. C’était ce dernier qui a conduit la mariée jusqu’au l’autel des ancêtres de son marie pour y  faire des prières, puis elle a été saluer ses parents et beaux-parents. Ensuite, le marié est apparu, en costume. Selon le sorcier, le rite a sa source dans une légende sur l’origine des Dao. En témoigne des ancêtres et des deux belles-familles, le marié et la mariée ont échangé une tasse nuptiale, puis écouté les enseignements de l’officiant.

En fin de cérémonie, la mariée a apporté de l’eau au sorcier et à ses beaux-parents pour leur faire se laver le visage. Puis la délégation de la famille de mariée a salué celle du marié et s’est rendu chez eux. Le marié, quant à lui, a salué son beau-père, lui a offert en guise de cadeau une hotte remplie de viande de porc, de riz gluant et d’alcool.

Le mariage traditionnel des Dao rouge dure deux jours et deux nuits. 


La mystérieuse cérémonie « cấp sắc » 

La cérémonie «cấp sắc» à douze lampes a eu lieu au sommet de la montagne Ky Cung Ho, commune de Tong Sanh. 
A l’année du Tigre Mậu Dần l’eau inonda toute la région de Bat Xat. Des forêts furent sous l’eau. Un épervier  apparut, saisit dans ses serres un couple, s’envola au sommet de la montagne Lao Than, le mit là-bas à l’abri des inondations. Après, le couple mit au monde 12 enfants qui vécurent autour de la montagne, créant les 12 lignées des Dao du district de Bat Xat. La cérémonie  « cấp sắc » à douze lampes est l’occasion pour les Dao rouges de témoigner de leur reconnaissance envers leurs ancêtres.

(Légende des Dao rouges de Bat Xat)
Chao Tu Quay était l’un des 12 sorciers chargés de rédiger des requêtes aux génies de la cérémonie: « La cérémonie est organisée de l’envergure familiale jusqu’à celle d’une lignée ; la cérémonie la plus importante est celle tenue entre plusieurs lignées d’une région. C’est la cérémonie « cấp sắc » pour les 47 couples des quatre lignées Chao, Ly, Tan et Bang ».

Le « cấp sắc » ou cérémonie initiatique de passage à l’âge adulte est un des rites traditionnels typiques de l’ethnie Dao. Pour les parents, ce n’est qu’après ce rite qu’ils pourront affirmer avoir réussi à bien éduquer, à former leur fils à l’âge adulte. L’ethnie Dao célèbre cette cérémonie pour les garçons qui viennent d’avoir 13 ans. Le « cấp sắc » est souvent célébré en novembre, décembre ou janvier.



La cérémonie  « cấp sắc » à douze lampes est une cérémonie sacrée pour les Dao rouges 


Les  femmes Dao rouges en costume multicolore


La cérémonie  “cấp sắc” à douze lampes des Dao rouges a lieu sur la montagne Ky Cung Ho, district de Bat Xat 


Les participants pratiquent  le rite de partage des bâtons d’encens durant trois jours et nuits  


Les sorciers de culte guident les gens dans la pratique de rites mystérieux 


Rite d’allumer les douze bougies à la cérémonie « cấp sắc »


Les morts font également partie de la cérémonie et leur nom et leur âge sont inscrits sur les plaquettes de bambou 


Repas commun des couples à la  cérémonie  “cấp sắc” à douze lampes


Rite de marche sur des lames de couteau sur l’esplanade de culte dédiée à l’Empereur de Jade 

  
Dernier rite devant l’esplanade de culte dédié au ciel 

La cérémonie débute par le rite de présentation aux ancêtres, lors duquel un cochon est tué et offert aux ancêtres. Ensuite, les «thây cung» - sorciers spécialisés dans les cérémonies de culte - doivent purifier l’espace avant de frapper le tambour pour inviter les ancêtres à assister à la cérémonie. Ils font un rapport aux ancêtres, présentent les raisons de la cérémonie. Après les prières et autres demandes adressées aux divinités, les jeunes hommes écoutent attentivement des leçons de morale. Désormais, ils sont considérés comme des hommes à part entière et bénéficient d’un grand crédit auprès de leur famille, de la lignée et de la communauté. Les rites laissent ensuite la place aux réjouissances, avec un grand banquet réunissant tous les invités.

La cérémonie «cấp sắc» à douze lampes n’a été organisées, ces 100 dernières années, que deux fois, a fait savoir le sorcier Chao Duon Liem. Et très peu de gens ont eu la chance d’assister à un tel rite. Partageant cette affirmation, Chao Phin Nhan, un autre habitant, a souligné que sa lignée a tenu une  cérémonie « cấp sắc» à douze lampes il y a un siècle.

La famille de Chao Phin Nhan a monté une esplanade de culte dédiée à l’Empereur de Jade (Ngoc Hoang). A parti de ce moment,  tous les participants, y compris les invités, ont dû faire maigre  quatre jours, jusqu’à la fin de la cérémonie.  Le couple Ly Lao San, de la commune de Trung Chai, district de Sa Pa, est venu à Ky Cung Hoa participer à ce rite. «Après avoir participé au rite, nous serons un couple même dans l’autre monde», a-t-il dit. Les 18 sorciers spécialisés dans les cérémonies de culte (thầy cúng) ont guidé les jeunes dans la pratique de rites mystérieux. La veille du jour de la cérémonie, ils ont amené les jeunes dans la forêt et leur ont inculqués des leçons de moralité. Les sorciers ont allumé 12 lampes symbolisant 12 étoiles et astres, qui suivent depuis les jeunes pour éclaircir et purifier leur âme. Au 4e jour de la cérémonie, devant l’esplanade de culte de l’Empereur de Jade, le sorcier ont fait un rite reconnaissant que les jeunes avaient atteint l’âge de maturité.

La cérémonie «cấp sắc »  à douze lampes des Dao rouges avait reçu un invité spécial, le Français Maharaux Alain, expert en culture folklorique. Ce dernier a été conquis par ces rites mystérieux et fasciné par les bijoux d’argent sophistiqués que portaient les femmes : «J’ai l’impression d’avoir assisté à un défilé de bijoux d’argent», a-t-il confié.

 

Bijoux d’argent pour les cérémonies

L’orfèvre Tan Kim Hien est présent tous les dimanches au marché de Muong Hum. Il rencontre des clients qui lui passent des commandes. Bien que les bijoux modernes soient bon marché, les Dao préfèrent les bijoux traditionnels de Tan Kim Huyen, fabriqués à la main dans les règles de l’art. La matière principale est l’argent pur, l’argent en lingot ou les recoupes d’argent.



Plusieurs familles  de Muong Hum préservent encore le métier de fabricant de bijoux destinés aux cérémonies
mystérieuses des Dao rouges 



Outils simples des orfèvres Dao rouges 


Les Dao rouges fondent de l’argent avant de  façonner des bijoux traditionnels 


Les femmes Dao rouges portent des bijoux sophistiqués lors des grands événements 


Des bijoux d’argent sophistiqués sur les vêtements de Dao rouges à Bat  Xat 


Les bijoux d’argent mettent en valeur la beauté des femmes Dao rouges 

Les bijoux en argent ne sont pas seulement des objets pour embellir les femmes, ils manifestent aussi la richesse et l’intérêt que la belle-famille leur accorde. Les  bijoux d’argent des femmes Dao rouges sont coûteux ; prix varie entre 40-50 millions de dongs voire 100 millions de dongs pour un ensemble de bijoux./.
 
Texte: Tran Hieu – Photos: Viet Cuong