03/04/2019 10:20 GMT+7 Email Print Like 0

Des œuvres d’art en coquilles d’escargot réalisées par une handicapée

Transformer des coquilles d’escargot inanimées en des œuvres d’art uniques est la passion de Tran Thi Ngoc Hieu, une jeune fille handicapée. Ses objets d’art sont connus et appréciés des amis internationaux.
Une jour, un ami britannique de Tran Thi Ngoc Hieu  lui a donné des escargots pour créer des objets d’art.  Le début d'une grande passion.Auparavant, elle avait déjà fait des peintures en pierres précieuses. Elle savait que les peintures en coquilles d’escargot étaient depuis longtemps célèbres dans un village de pêcheurs de Grande-Bretagne. Avec son expérience dans les arts, elle a collaboré un mois avec cet ami britannique pour réaliser ses premières oeuvres en coquilles d’escargots.

Tran Thi Ngoc Hieu a trouvé que la source de coquillages au Vietnam était  diversifiée et abondante. C’est ainsi qu'en 2014, elle a commencé à créer des objets d’art avec cette matière première. Sont nés des produits  diversifiés tels que peintures, boîtes à bijoux, boîtes à stylos, pots de fleurs…

 

Paralysée des deux jambes et de la main droite, Tran Thi Ngoc Hieu réussi à transformer de banales coquilles d’escargot 
en œuvres d'art uniques.



Tran Thi Ngoc Hieu a collecté quelque 70 sortes d’escargots diversifiées et très colorées.






Les coquilles d’escargot sont soit achetées par Tran Thi Ngoc Hieu lors de ses visites de villages de pêcheurs soit offertes
par des proches.



Tran Thi Ngoc Hieu arrange très habilement des coquilles d’escargot. 


Les  créations de Tran Thi Ngoc Hieu exigent beaucoup de minutie et de sens esthétique.


Thi Ngoc Hieu transforme en un court laps de temps des coquilles  inanimées en jolies fleurs.

La chose la plus importante pour créer des objets d’art en coquilles d’escargot, c’est de trouver les bonnes matières premières.  Tran Thi Ngoc Hieu a déjà ramassé quelque 70 sortes d’escargot différentes, très colorées, soit achetées par elle-même lors de visites de villages de pêcheurs côtiers, soit offertes par des proches.

Hieu a partagé que « ce travail l’a amenée à rencontrer de nombreuses personnes. De plus, il contribue à embellir l'environnement avec des matériaux non toxiques, et à confectionner de beaux objets, ce qui me rend très heureuse ». Parmi ses œuvres, le plus difficile est de créer des peintures car il n’y a pas d’esquisses. Elle choisit souvent des thèmes  tels que littoral maritime ou pots de fleurs...

La quantité, la couleur et la forme des coquilles d’escargot dépendent de chaque peinture. Casser les coquilles et harmoniser les couleurs des morceaux prennent du temps. En général, Hieu doit combiner des coquilles dures et molles pour créer une profondeur à l'oeuvre, notamment quand il s'agit de fleurs. Elle peut aussi ajouter des détails pour que ses œuvres soient  plus belles.

Les créations de Tran Thi Ngoc Hieu peuvent être achetées à travers sa page Facebook à l’adresse : https://www.facebook.com/tranhdaquycuahieu. Comptez de 300.000 à 4.000.000 dongs l'unité./.

De jolies créations de Tran Thi Ngoc Hieu :

























 
Texte : Ngan Ha   -   Photo : Nguyen Luân
Articles Déjà publiés