16/05/2020 09:01 GMT+7 Email Print Like 0

Découverte de Huê à cyclo-pousse

Une course de cyclo-pousse pour visiter l’ancienne capitale impériale de Huê (Centre) est un plaisir élégant qui offre de magnifiques moments aux touristes difficiles à décrire avec des mots. Le cyclo-pousse  de Huê, de couleur sombre   et de dimension moyenne,  n’est ni trop haut pour que  le touriste puisse s’asseoir à l’aise, ni trop bas pour  admirer le paysage, avec un siège  suffisant pour  deux passagers.
Faire un tour de cyclo-pousse dans d’anciennes tranquilles rues de Huê,  à l’ombre des flamboyants en fleurs en été  est une expérience mémorable.  Le cyclo-pousse roule en toute tranquillité et la citadelle  impériale, les rues, les  jardins verdoyants,  mles  rivières qui brillent sous le soleil ardent d’été  apparaissent dans  les yeux des touristes, les fascinent.

Une promenade à cyclo-pousse en hiver à Huê séduit également le touriste, lui offre le plaisir d’admirer le paysage sous un crachin, de sentir les gouttes d’eau   qui pénètre la peau du visage, l’adoucit.
 

Des touristes font un tour de Huê à cyclo-pousse. Photo : Thanh Hoa

Tour de cyclo-pousse  à l’intérieur de la citadelle de Huê. Photo : Thanh Hoa


Une Française  voyage à cyclo-pousse, un moyen de transport inventé par ses compatriotes en 1939 en Indochine. Photo : Thanh Hoa


Les touristes étrangers sont ravis de conduire eux-mêmes un cyclo-pousse en visitant Huê. Photo : Thanh Hoa


Les cyclo-pousses sont magnifiquement décorés lors de la fête de la rue à Huê.  Photo : Thanh Hoa


Les filles de Huê sont charmantes en ao dai, et ce d'autant plus quand elles circulent en cyclos-pousses. Photo : Thanh Hoa


Des cyclo-pousses  roulant dans les rues ancienes  de Huê sont une image habituelle des touristes. Photo : Thanh Hoa


Un homme transporte des marchandises au marché au moyen d’un cyclo-pousse. Photo : Thanh Hoa


Des vases de fleurs  sont transportées par cyclo-pousse à l’approche du Têt traditionnel. Photo : Thanh Hoa

Le cyclo-pousse, véhicule de transport d'autrefois qui provoque un brin de nostalgie chez les Huéens.  Photo : Thanh Hoa 

Les conducteurs de cyclo-pousse  contribuent à rendre plus attractives  les promenades à Huê, parmi eux se trouvent d’anciens enseignants ou intellectuels qui  disposent de grandes connaissances sur la ville, même des histoires peu connues de la Cour impériale.

Pour les Huéens, le cycle-pousse est non seulement leur gagne-pain mais encore un souvenir de Huê d’antan. Ils n’arrivent pas à imaginer une  ville   sans cyclo-pousses.

Huê compte environ un millier de cyclo-pousses et a  dû créer des groupes pour  fournir des services plus professionnels. 

Selon Phan Ngoc Tho, président du Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre), la province est en cours de rédiger le projet « Culture de cyclo-pousse de Huê ». Les membres des groupes de cyclo-pousses de Huê seront formés en langues étrangères, et en savoir-faire professionnels en vue de  construire une marque commerciale de cyclos-pousses de Huê hospitaliers, professionnels et fiables./.

 
Texte et photos : Thanh Hoa