23/11/2016 09:49 GMT+7 Email Print Like 0

Clôture du premier forum de la police de la route de l’ASEAN

 Le premier forum de la police de la route de l’ASEAN s’est achevé le 22 novembre à Hanoi par l’adoption d'une déclaration commune. 


Après deux jours de travail, les délégués de 9 pays de l’ASEAN (le Brunei étant absent) ont discuté de la garantie de l’ordre et de la sécurité de la circulation ; des fonctions, des tâches et des pouvoirs des policiers de la route ; d'expériences dans le règlement des accidents de la route ; de délivrance du permis de conduire… 

Les participants ont considéré que la situation en termes d’ordre et de sécurité de la route danses pays de l’ASEAN présentait plusieurs traits similaires, dont des embouteillages dans les grandes villes et une hausse des accidents de la route. La garantie de l’ordre et de la sécurité de la circulation est étroitement liée à la prévention et à la lutte contre la criminalité relative à la drogue et à la traite humaine, ont-t-ils estimé, avant d’annoncer que les pays participants avaient tous intensifié l’application des progrès scientifiques et technologiques dans la garantie de l’ordre et de la sécurité de la circulation. 

A l’issue de ce forum, l’assistance a adopté la Déclaration commune indiquant que le Forum de la police de la route de l’ASEAN est organisé selon une initiative du Département de la police de la route du ministère vietnamien de la Sécurité publique, dans le but d’échanger des expériences en matière d'application de la loi sur l’ordre et la sécurité de la circulation, la modification des textes en ce domaine dans le cadre de l’intégration au monde… 

Afin d’intensifier les relations d’amitié, de coopération et de solidarité entre les pays de l’ASEAN, les délégués ont approuvé l’organisation annuelle alternative dans chaque pays du Forum de la police routière de l’ASEAN afin de promouvoir la coopération internationale en la matière, ainsi que fonder un réseau de liaison entre les forces de police de la route de la région… 

Selon le général Tran Son Ha, chef du Département de la police routière, la Déclaration commune encourage également les gouvernements des pays de l'ASEAN à instituer une reconnaissance mutuelle du permis de conduire des pays membres. -VNA /VI