01/01/2015 08:45 GMT+7 Email Print Like 0

AirAsia: Sept corps repêchés, les recherches interrompues

Trois jours après la disparition en vol de l’Airbus A320-200 d’AirAsia, sept corps ont été repêchés, alors que le mauvais temps empêche la recherche des victimes, selon l’Agence nationale de recherches et de secours.

«Dès que le mauvais temps se lève, les corps seront transportés jusqu’à Pangkalan Bun» ville disposant de la piste d’atterrissage la plus proche du lieu du crash, a déclaré le chef de ladite agence, Bambang Soelistyo.

«Les pluies et les vents» empêchent la reprise des recherches, a indiqué le coordinateur chargé des secours pour l’armée de l’air, S.B. Sypriyadi, alors que des centaines des personnes, secouristes, militaires et policiers étaient mobilisés, attendant une éclaircie pour continuer d’explorer la zone.

L’avion qui effectuait la liaison entre la ville indonésienne de Surabaya et Singapour avec 162 personnes à bord, avait perdu le contact avec le contrôle aérien dimanche matin, une quarantaine de minutes après son décollage, après que les pilotes eurent demandé un changement de plan de vol pour éviter une tempête.

Le président indonésien Joko Wivido s’est rendu sur la zone de recherche puis à Surabaya où, après s’être entretenu avec des proches des passagers et de l’équipage de l’avion, il a tenu une conférence.

Tout en assurant les familles des victimes de son soutien et de ses prières, le chef de l'Etat indonésien a affirmé avoir ordonné que les opérations de recherches se concentrent en priorité sur la localisation et la récupération des corps des passagers et de l’équipage. "Nous allons essayer de terminer cela le plus rapidement possible", a-t-il encore indiqué.

La nouvelle de la découverte de l’avion avait provoqué des scènes poignantes, ruinant les minces espoirs des proches de retrouver des survivants. Certains ont éclaté en sanglots et d’autres se sont évanouis lorsqu’une chaîne de télévision a diffusé en gros plan l’image d’un corps flottant dans la mer de Java.

Les recherches sont désormais concentrées sur le lieu où l’«ombre ayant la forme d’un avion» repérée au fond de la mer, mardi, et où des débris de l’appareil ont été découverts, à environ 160 kilomètres au sud-ouest de Pangkalan Bun, sur la partie indonésienne de l’île de Bornéo, a précisé Bambang Soelistyo.

Des débris ont été repérés tôt mardi dans la mer de Java, à 160 km au sud-ouest de Pangkalan Bun, sur l’île de Bornéo. Une zone qui se situe à une dizaine de kilomètres de celle où le dernier contact avec l’appareil a été enregistré. Parmi les sept corps repêchés, figure celui d’une femme portant l’uniforme de la compagnie aérienne malaisienne.

Pour l’instant, il y a au moins 30 navires, 15 avions et sept hélicoptères qui sont impliqués dans les recherches. Plusieurs pays ont porté assistance à l’Indonésie, qui mène les opérations, dont la Malaisie, Singapour, l’Australie. L’US Destroyer USS Sampson doit aussi arriver sur place.

Mardi après-midi, les Etats-Unis ont fait savoir qu’ils allaient envoyer un second navire pour participer aux recherches sur les lieux de l'accident. Le navire de combat USS Fort Worth "est en train d'être préparé pour être déployé dans la région depuis Singapour", a déclaré le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, sur CNN. "Ce bateau sera prêt à naviguer d’ici un jour ou deux", a-t-il dit.

2014 est une année noire pour l’aviation civile malaisienne, avec la perte de deux avions de la compagnie nationale Malaysia Airlines, à laquelle s’ajoute celui d’AirAsia. – VNA/VI