07/01/2015 08:21 GMT+7 Email Print Like 0

AirAsia/Indonésie: le mauvais temps continue de freiner les recherches

Des plongeurs sont descendus mardi au fond de la mer de Java, au large de l'Indonésie, dans l'espoir de retrouver de nouveaux corps et débris de l'épave de l'avion d'AirAsia, alors
que le mauvais temps continue de freiner les recherches.

"Des plongeurs ont commencé à aller au fond de la mer", a indiqué le directeur de l'Agence nationale de recherches et de secours, Bambang Soelistyo, au dixième jour des opérations de grande ampleur entreprises par l'Indonésie avec l'aide d'autres pays parmi lesquels la France.

Aucun nouveau corps n'a été repêché mardi, le total étant toujours de 37 pour le moment, a déclaré à l'AFP un autre responsable des opérations, S.B. Supriyadi, depuis Pangkalan Bun, ville au large de l'île de Bornéo disposant de l'aéroport le plus proche de la zone de recherches.

Comme les jours précédents, une mer agitée freine les recherches de l'épave de l'Airbus A320-200 d'AirAsia qui s'est abîmé en mer le 28 décembre, avec 162 personnes à son bord, peu après son décollage de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour.

Les équipes de recherches ont retrouvé jusqu'ici cinq grandes parties de l'appareil et continuent de rechercher les boîtes noires, cruciales pour établir les causes de la chute de l'avion qui avait disparu des écrans radars
après avoir été confronté à des nuages très menaçants.

La priorité fixée aux équipes de recherches est de retrouver des corps de victimes, dont certaines ont été découvertes attachées à leur siège d'avion.

Les opérations au large de l'île de Bornéo ont été étendues vers l'est en raison de forts courants qui pourraient avoir fait dériver des parties de l'épave, selon des responsables. -AFP/VNA/VI