26/02/2015 09:18 GMT+7 Email Print Like 0

Une nouvelle saison de festivités a débuté

Le Vietnam compte chaque année près de 8.000 fêtes dont nombre ont lieu au printemps, entre le 1er et le 3e mois lunaire. Chaque fête est liée à une localité précise et constitue un moment privilégié de la vie sociale des Vietnamiens.


En dehors des cérémonies de culte des divinités et de commémoration des héros nationaux ou locaux, il existe également des jeux et réjouissances qui favorisent les contacts humains.


La province de Bac Ninh (Nord) est considérée comme l’une des localités ayant le plus de festivités comme la Fête de Lim, la Fête du Temple de Bà Chua Kho (La reine du Trésor), la Fête de la pagode Phât Tich, la Fête du Temple Kinh Duong Vuong...

La Fête du temple de Bà Chua Kho, dédié à une sainte femme du XIe siècle, protectrice des investisseurs, a lieu chaque année du 12e au 2e mois lunaire dans le village Cô Me, quartier Vu Ninh de la ville de Bac Ninh.


Pour une parfaite sécurité


La fête de la pagode Phât Tich, du 4e au 5e jour du 1er mois lunaire, célèbre les mérites et les bienfaits du roi Ly Thanh Tông. Ces festivités annuelles attirent de nombreux pèlerins qui viennent rendre le culte au Bouddha, écouter des prières et invoquer la paix et le bonheur.


La fête de Lim a lieu du 11e au 13e jour du 1er mois lunaire. Elle est liée aux traditions du delta du fleuve Rouge et au chant Quan ho (chant alterné).


Selon Nguyên Van Anh, vice-directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Bac Ninh, ce dernier renforce le contrôle d'organisation de ces festivités qui ont lieu dans la localité afin d’assurer une parfaite sécurité.

La fête de la pagode des Parfums à Hanoi est considérée comme une des plus grandes fêtes du pays. Cette année, elle a commencé le 6e jour du 1er mois lunaire et se poursuivra jusqu’à la fin du 3e mois. Elle attire toujours un très grand nombre de pèlerins en raison de ses paysages où alternent hautes montagnes et forêts profondes émergeant harmonieusement de rizières vertes et luxuriantes. Pour un voyage d’un seul jour, il est préférable de visiter la plus belle grotte, celle de la grotte-pagode Huong Tich qui a été découverte il y a plus de 2.000 ans.


La fête de l'ouverture des sceaux du temple Trân à Nam Dinh (Nord) aura lieu du 1er au 6 mars, soit du 11e au 16e jour du 1er mois. L'événement le plus important, la cérémonie de l'ouverture des sceaux proprement dite, sera organisé dans la nuit du 4 mars, suivi d’une distribution des sceaux pendant six jours, du 5 au 10 mars. Sous la dynastie des Trân (1225-1400), l'ouverture des sceaux était un rite marquant le début d'une Nouvelle Année de travail pour l'appareil administratif.

Yên Tu est une destination importante du tourisme culturel et spirituel du Nord du pays. Pour bien servir les pèlerins lors de la fête printanière de Yên Tu 2015, le Comité d’organisation mène activement les préparatifs.


Cérémonie de sacrifice au Ciel et à la Terre


La fête de Yên Tu 2015 commencera le 28 février, soit le 10e jour du premier mois lunaire, dans la ville de Uông Bi, province de Quang Ninh (Nord-Est). Durant cette fête, les pèlerins viennent exprimer leur foi et leurs vœux, se débarrasser de leurs inquiétudes et autres préoccupations de la vie temporelle. D’autres viennent simplement jouir de la quiétude de cette montagne poétique.


La fête de la pagode Bai Dinh, province de Ninh Binh (Nord), a commencé le 6e jour du 1er mois lunaire, dans la commune de Gia Sinh du district de Gia Viên. La pagode Bai Dinh est située au sein du complexe paysager de Tràng An qui a été reconnu en janvier dernier en qualité de patrimoine culturel et naturel mondial par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). La vieille pagode, âgée de plus de mille ans, est située sur la montagne Dinh, à 15 km de la ville de Ninh Binh. C'est là que l'empereur Dinh Tiên Hoàng organisait la cérémonie de sacrifice au Ciel et à la Terre.


Une nouvelle saison des festivités a commencé. Toutes ces festivités combattives mettent en valeur autant la force physique que l’intelligence et la créativité des citoyens appelés à combattre pour défendre le pays et garantir le bonheur au peuple. Les milliers de fêtes qui rythment la vie des Vietnamiens traduisent la vitalité des traditions culturelles et historiques du pays. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés