10/02/2015 09:49 GMT+7 Email Print Like 0

Programme «Fêter le Têt Nguyên Dan Ât Mùi» au Musée d'ethnographie

Le Musée d’ethnographie du Vietnam, en collaboration avec le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lào Cai (Nord), va organiser les 22 et 23 février (4e et 5e jour du premier mois lunaire) le programme "Fêter le Têt Nguyên Dan Ât Mùi" (Nouvel An lunaire de la Chèvre). Découverte.


Ce programme va présenter au public les traits culturelles de certains ethnies minoritaires de Lào Cai comme H’mông, Dao, Nùng, Bô Y… Une dizaine de H’mông venus des districts de Si Ma Cai, Bac Hà et Muong Khuong y participeront.


«Ce sera une bonne occasion de présenter la culture des ethnies minoritaires de la province de Lào Cai. Par l’intermédiaire de cette manifestation, les visiteurs pourront mieux comprendre leur vie quotidienne», a souligné le directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de Lào Cai, Trân Huu Son.


Le public aura l’occasion d’admirer la fête gâu tào, lors de laquelle on prie pour une progéniture nombreuse et le bonheur au sein de la famille, le khèn (une sorte de flûte) des H’mông, la danse des Dao Tuyên et Dao do… De plus, de nombreux jeux traditionnels seront à l’honneur : jeu de toupie, lancer de balle, balançoire, modelage de to he (petites figurines en pâte de riz), etc.


Pour leur part, des artisans venus de Hai Duong et Hai Phong (Nord) vont présenter la production de pétards en terre et exposer des marionnettes sur l’eau. Particulièrement, à 18h00 le 23 février, un spectacle de feux d’artifice sera proposé.


Pour le peuple vietnamien, le Nouvel An lunaire est l'occasion d'exprimer ses sentiments les plus intimes. Le marché de la calligraphie est un trait culturel typique pendant le Têt lors duquel on achète des lettres et des sentences parallèles censées apporter chance, prospérité, fortune... Cette activité va être proposée dans le cadre du Programme «Fêter le Têt Nguyên Dan Ât Mùi» au Musée d'ethnographie.


Samedi 9 février, le musée a organisé l’érection d’un cây nêu, une perche en bambou installée devant les maisons à l’occasion du Têt. Selon la tradition, on érige le cây nêu le 23e jour du dernier mois lunaire, on l'enlève le 7e du premier mois lunaire. Cette perche vise à conjurer les esprits malfaisants et bénéficier d’une bonne nouvelle année lunaire. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés