27/08/2016 10:57 GMT+7 Email Print Like 0

Près de 14.700 milliards de dôngs pour le développement de la région du Tây Nguyên

 Selon la Permanence du Comité du pilotage du Tây Nguyên, pour la p​ériode 2016-2020, l’Etat a planifié l’investissement de près de 14.700 milliards de dôngs (environ 668 millions de dollars) dans la construction d'infrastructures techniques dans la région du Tây Nguyên, sur les Hauts plateaux du Centre.

Cette somme, financée par le budget de l’Etat, notamment du produit d'obligations gouvernementales, et d'aides publiques au développement (APD), ​permettra de construire ou de réhabilit​er des ouvrages hydrauliques, d’adduction d'eau courante, de prévention et de lutte contre la sécheresse, le réseau de communication...

Les provinces du Tây Nguyên que sont Dak Lak, Dak Nong, Gia Lai, Kon Tum et Lam Dong doivent continuer de revoir leur aménagement général du développement socioéconomique local, puis ​adapter leur planification générale ​pour chaque ​secteur, l’aménagement du foncier, des ouvrages hydrauliques, de la production agricole, l’approvisionnement en eau ​afin de s’adapter au changement climatique et à l’évolution de plus en plus complexe de la sécheresse.

Selon l’aménagement global de l’hydraulique de la région du Tây Nguyên pour 2020 et sa vision pour 2030, les provinces d​e cette région continueront ​de bénéfici​er d​'investissements ​dans la construction ou la rénovation de 2.168 ouvrages hydrauliques, l’élargissement et la consolidation de réseaux d’irrigation, l’application de technologies d’arrosage moderne et économe…

Actuellement, la région du Tây Nguyên compte plus de 2.350 ouvrages hydrauliques dont 1.013 lacs réservoirs, 966 barrages, des stations de pompage, et plus de 5.000 km des canaux. Ces ouvrages ​permettent l’irrigation ​de 241.000 ha de ​cultures de toutes sortes et répondent à 65 % des besoins d’irrigation de la région, approvisionnent ​les cités urbaines, les zones industrielles, et les populations locales, tout en contribuant à l’amélioration de l’environnement.

Enfin, 100% des communes du Tây Nguyên ont des voies carrossables au service de la production et de la vie quotidienne des ethnies locales. -VNA/VI

Articles Déjà publiés