17/06/2014 22:37 GMT+7 Email Print Like 0

Pour un développement global et durable du delta du Mékong

Hanoi, 17 juin (VNA) - Le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung et son homologue néerlandais Mark Rutte ont conjointement présidé mardi à Hanoi une conférence sur la coopération au développement global du delta du Mékong.

La conférence a été honorée de la présence de la directrice de la Banque mondiale au Vietnam, Victoria Kwakwa, du directeur de la Banque asiatique pour le développement au Vietnam, Tomoyuki Kimura, du coordinateur permanent de l'ONU au Vietnam, Mme Pratibha Mehta, ainsi que de représentants de plusieurs organisations internationales.

Prenant la parole, le chef du gouvernement vietnamien a souligné que la communauté internationale s'inquiètent des conséquences du changement climatique qui, au Vietnam, est un grand défi pour son développement socioéconomique, d'autant qu'il est l'un des pays les plus concernés par ce phénonème dans le monde.

Ayant une profonde conscience de ce problème, le gouvernement vietnamien a introduit les activités d'adaptation au changement climatique dans ses aménagements et plans de développement socioéconomiques, a-t-il ajouté.

En fait, il met en oeuvre ses stratégies nationales sur la prévention et la lutte contre les catastrophes naturelles et le changement climatique, la croissance verte, la gestion des ressources naturelles et la protection de l'environnement. Il a également créé un comité de pilotage national sur l'adaptation au changement climatique qui est dirigé par le Premier ministre.

Nguyen Tan Dung a déclaré que le Vietnam prenait en haute estime le soutien accordé par les Pays-Bas pour l'étude du "Plan du delta du Mékong".

Il a également remercié les partenaires de développement pour avoir efficacement soutenu le Vietnam ces derniers temps, appelant la communauté internationale à continuer de soutenir les efforts de son pays, dont le delta du Mékong, pour faire face au changement climatique.

Il a aussi réaffirmé que le gouvernement vietnamien estimait particulièrement et employait efficacement les aides publiques au développement, avant de s'engager à nouveau à mettre en oeuvre efficacement les financements accordés par les donateurs au profit du delta du Mékong.

Selon le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, les Pays-Bas et le delta du Mékong du Vietnam ont des similitudes et font face ensemble aux défis comme la montée des eaux de l'océance, les remontées d'eau salée...

C'est pour la raison pour laquelle les Pays-Bas et le Vietnam coopèrent étroitement dans ce domaine, aboutissant fin 2013 au "Plan du delta du Mékong", a-t-il rappelé avant d'affirmer que sont pays est prêt à partager ses expériences avec le Vietnam.

Des échanges d'expériences et l'entraide mutuelle permettront de soutenir le développement durable du delta du Mékong et aussi d'exploiter efficacement ses potentiels, a précisé Mark Rutte.

Lors de la conférence, les partenaires de développement ont affirmé leur coordination pour le long terme avec les organes compétents vietnamiens pour un développement durable du delta du Mékong.

Le delta du Mékong contribue à la moitié de la production nationale du riz, contribuant pour une part importante à faire du Vietnam l'un des premiers pays exportateurs du riz du monde. La région dispose d'une biodiversité très variée et constitue l'habitation d'un bon nombre d'oiseaux, de poissons. -VNA/VI
Articles Déjà publiés