22/08/2016 09:57 GMT+7 Email Print Like 0

Myanmar : les groupes armés veulent participer au processus de la paix

Les groupes armés non-signataires de l'accord national de cessez-le-feu (NCA) ont ​présenté leurs propositions au gouvernement du Myanmar en vue de signer cet accord et participer à la conférence de Panglong prévue à la fin de ce mois à Nay Pyi Taw.

Selon le Centre national de la paix et de la réconciliation (NRPC), le Comité préparatoire du gouvernement sur la conférence de Panglong du ​XXIe siècle et la délégation de négociation de paix (DNP) du Conseil fédéral des nationalités unies (UNFC) ont discuté le 20 août de ces propositions.

Par ailleurs, le Comité conjoint de dialogue de paix de l'Union (UPDJC), les groupes armés concernés et le Comité préparatoire du gouvernement sur la conférence de Panglong du ​XXIe siècle ont poursuivi leurs discussions le 21 août.

Auparavant, le Comité conjoint de dialogue de paix de l'Union (UPDJC) a accepté le 15 août la présence à ​cette conférence des sept groupes armés non-signataires de NCA.

La conseillère d'Etat Aung San Suu Kyi a appelé toutes les parties à l'unité pour une paix éternelle et pour le succès de cette conférence.

Le gouvernement pré​cédent a signé le NCA avec 8 groupes armés pour créer le Comité conjoint de dialogue de paix de l'Union (UPDJC) et le Comité mixte de surveillance du cessez-le-feu (JCMC) pour la mise en œuvre du processus de paix. Ce processus n’est pas encore accompli du fait que sept groupes armés n’avaient pas signé le NCA. -VNA/VI
Articles Déjà publiés