02/06/2014 21:49 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale : les paysans protestent contre les actes de la Chine

L’Association des paysans vietnamiens (APV) a publié le 2 juin une déclaration qui proteste contre l’installation illégale par la Chine de la plate-forme Haiyang Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive et dans le plateau continental du Vietnam. Dans sa déclaration, l’APV affirme que l’acte de la Chine viole gravement la souveraineté, la juridiction vis-à-vis du plateau continental, de la zone économique exclusive du Vietnam, enfreint le droit international, la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) dont la Chine est signataire. Cet acte extrêmement périlleux a menacé et menace toujours directement la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime en Mer Orientale, la vie de pêcheurs vietnamiens. Ces graves agissements sont contraires aux accords conclus par les dirigeants des deux pays, nuisent gravement à l’amitié entre les peuples vietnamien et chinois comme à la confiance édifiée par les deux parties. L’APV exige de la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme pétrolière et ses navires d’escorte des eaux vietnamiennes, qu'elle mette fin aux actes illégaux et aux traitements inhumains à l’égard des pêcheurs en Mer Orientale et qu’elle s’abstienne d’actes similaires dans l’avenir. L’Association des paysans vietnamiens compte plus de 10 millions de membres, soit 50% des travailleurs du pays. Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam. Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté des navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam. Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam.-VNA/VI
Articles Déjà publiés