03/06/2017 11:28 GMT+7 Email Print Like 0

L’Hôpital Cho Rây réussit quatre greffes d’organes à partir d’une donneure

L’Hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville (Sud) vient de réaliser quatre greffes d’organes prélevés sur une donneure en état de mort cérébrale, a fait savoir sa directrice adjointe,  Dr. Nguyên Thi Ngoc Thao. 


Une jeune fille âgée de 18 ans victime d’un accident de la route dans la province de Dông Nai (Sud) est transportée entre la vie et la mort, le 19 mai, à l’Hôpital Cho Rây. Ses graves blessures l’ont plongée dans le coma dépassé, après plusieurs jours d’hospitalisation. 

Les médecins ont évoqué la possibilité d’un don d’organes dans une démarche humanitaire, et contacté sa famille qui a accepté d’offrir ses organes pour sauver des vies après sa mort. 

Des équipes de chirurgiens de l’Hôpital Cho Rây, avec l’aide de leurs confrères de l’Hôpital Viêt Duc à Hanoi, ont entamé à 14h30, le 29 mai, un processus simultané de prélèvement et de greffe de cœur, de foie, et de reins sur quatre patients. 

Nous sommes engagés dans une véritable course contre la montre pour conserver les greffons en bon état et les transplanter sur les receveurs, a indiqué le docteur Lê Huu Dat, du Département d’anesthésie-réanimation de l’Hôpital Cho Rây. 

Les quatre greffés ont pu se passer du respirateur artificiel dans la matinée du 30 mai, alors que le cœur, le foie, et les reins greffés ont commencé à assurer normalement les fonctions naturelles. 

Trois patients pourront sortir de l’hôpital dans les prochains jours alors que le quatrième, le greffé du cœur âgé de 27 ans et originaire de la province de Dak Nông, devra patienter un peu plus pour le suivi après sa transplantation, la première faite à l’Hôpital Cho Rây. – VNA /VI

 

 

Articles Déjà publiés