21/08/2015 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

Les cartes du Cambodge "identiques" à celles empruntées à l’ONU

 Les cartes utilisées par le gouvernement cambodgien pour délimiter la frontière Cambodge-Vietnam et celles qu’il a empruntées à l’ONU sont bien identiques, a déclaré la Commission ad hoc pour recevoir, remettre, et vérifier les cartes du Cambodge à l’issue des vérifications à Phnom Penh.

Les cartes originales du Cambodge à l’échelle 1/100.000, constituées de 18 pièces et déposées à l’ONU depuis 1964, ont été remises jeudi à Phnom Penh par la présidente p.i. de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld de l’ONU, Mereani Keleti Vakasisikakala, au vice-Premier ministre cambodgien et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Namhong.

Les vérifications sérieuses, exactes des cartes doivent rassurer et inspirer la confiance de tous dans l’esprit de travailler dans l’intérêt national que fait montre le gouvernement royal du Cambodge, a plaidé le vice-Premier ministre cambodgien et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Namhong.
Les vérifications sont effectuées le même jour sous l’œil attentif des représentants du Parti du peuple cambodgien (PPC, au pouvoir), du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP, opposition), du Parti FUNCINPEC, du Sénat, de l’Assemblée nationale, du Conseil suprême de la magistrature, du Conseil constitutionnel, de l’Académie royale du Cambodge et des officiels onusiens.

Les cartes du Cambodge [prêtées par l’ONU à la demande du gouvernement cambodgien] n’ont rien de différent de celles que le Comité mixte de délimitation et de bornage de la frontière terrestre Cambodge-Vietnam a utilisées et utilise actuellement, a relevé le ministre d’Etat cambodgien et chef du Comité de frontière du Cambodge, Var Kimhong.
Ces derniers temps, le CNRP a allégué que le gouvernement royal a utilisé des cartes qui n’étaient pas identiques à celles déposées à l’ONU. Certains députés du parti d’opposition ont organisé des déplacements avec parfois des milliers de partisans vers certaines zones à la frontière Cambodge-Vietnam, voire provoqué des troubles comme à la borne 203 dans la province de Svay Rieng, le 28 juin.

La réception et les vérifications de ces documents sont la dernière activité du gouvernement cambodgien pour rendre publique le caractère judicieux et la transparence du processus de négociations, de délimitation frontalière avec le Vietnam, a indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) le porte-parole du gouvernement cambodgien Phay Siphan.
Le gouvernement royal va punir sévèrement selon la loi tout acte qui dénature encore le problème frontalier, a-t-il ajouté.
Auparavant, la cheffe adjointe de l’Autorité nationale chargée des affaires frontalières, Koy Pisey, a rejeté une demande du CNRP de prendre ces cartes de l’ONU pour vérifier lui-même, car elle ne remplit pas les conditions strictes réglementées par l’ONU. – VNA/VI

Articles Déjà publiés