18/11/2015 09:35 GMT+7 Email Print Like 0

L'endettement public toujours sous contrôle

 Mardi matin, lors des interpellations de la 10e session de l’Assemblée nationale, le ministre des Finances Dinh Tien Dung a affirmé que l'endettement public était toujours sous contrôle.


Rappelant l’objectif de maintenir celui-ci en-deçà de 65 % du PIB, le ministre Dinh Tien Dung a indiqué qu'il devrait atteindre cette année 61,3%, soit toujours dans les limites. Cependant, la croissance annuelle de cet endettement, de 20 %, est trop élevée. Devant cette situation, le ministère des Finances a avancé de nombreuses mesures, dont une gestion plus stricte des emprunts et de leur emploi, ainsi que l'élaboration d'un plan de remboursement pour 2020. Le ministre a également présenté des mesures pour rééquilibrer les rentrées et les sorties budgétaires, notamment en développant la production.


Concernant l’hygiène alimentaire, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Cao Duc Phat a promis de multiplier les contrôles afin de prévenir et de sanctionner les infractions, ainsi que d’aider les citoyens à identifier les produits aux normes. Il a par ailleurs souligné la nécessité de la restructuration du secteur de l'agriculture et de l’application de nouvelles technologies afin d’améliorer la compétitivité nationale à l’approche de l’entrée en vigueur de plusieurs accords de libre-échange.


Le ministre de la Construction Trinh Dinh Dung a affirmé qu’une bulle immobilière est peu possible au Vietnam vu la reprise de l’économie nationale et une bonne croissance. Toutefois, il faut toujours être prudent car l’évolution du marché est complexe. Selon le ministre, il est important d’améliorer les politiques sur l'investissement dans la construction, de restructurer les sociétés immobilières et d’élever le professionnalisme des entreprises.


Le président de la Cour populaire suprême Truong Hoa Binh et l’inspecteur général du gouvernement Huynh Phong Tranh ont répondu à des questions sur certaines affaires, ainsi que sur la lutte contre la corruption.


Le ministre de l’Information et de la Communication Nguyen Bac Son a été interpellé sur l’application de la loi sur les télécommunications, la gestion des portails d’information et le spam. Selon lui, le Vietnam recense actuellement 126 millions d’abonnements. Le secteur des télécommunications réalise un chiffre d’affaires croissant avec 280.000 milliards de dôngs (12,1 milliards de dollars) lors des dix premiers mois de cette année. Le ministère de l’Information et de la Communication a proposé de nouvelles politiques pour une meilleure gestion publique.


Au nom du gouvernement, le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a indiqué aux députés que la productivité du travail au Vietnam avait connu une croissance annuelle de 3,7 % en moyenne entre 2005 et 2014. Plusieurs mesures ont été prises pour l’améliorer, notamment le développement des industries manufacturières et des services, l’application du progrès scientifique dans la production agricole, l’élévation de la qualité de la formation professionnelle. Concernant la réforme administrative, il a insisté sur la nécessité d’augmenter la transparence des administrations publiques et de renforcer l’application des technologies de l’information à leurs activités.


Le ministre de l’Intérieur Nguyen Thai Binh a également répondu aux questions de députés sur plusieurs problèmes dans son domaine de compétence.


Mardi matin, le président du Sénat tchèque Milan Stech, en visite officielle au Vietnam du 15 au 20 novembre, a rendu visite à l’Assemblée nationale vietnamienne. -VNA/VI
Articles Déjà publiés