20/10/2014 15:29 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam a contribué au succès de l'ASEM 10

La haute délégation vietnamienne, conduite par le Premier ministre Nguyen Tan Dung, a participé activement au 10e Sommet Asie-Europe (ASEM 10) et contribué notablement à ses succès, a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son.


Dimanche matin 19 octobre, le Premier ministre Nguyen Tan Dung et sa délégation sont revenus à Hanoi, achevant avec succès leur mission en Europe qui les a menés en Belgique, au siège de l'Union européenne, en Allemagne, en Italie et au Vatican, et durant laquelle ils ont participé au Sommet Asie-Europe - l'ASEM 10. A cette occasion, le vice-ministre Bui Thanh Son a accordé une interview à la presse sur les contributions du Vietnam et les perspectives de sa coopération au développement avec ces pays.


L'ASEM 10 a eu lieu les 16 et 17 octobre à Milan, Italie, dans une conjoncture complexe et imprévisible dans le monde comme dans les deux continents, a dit le vice-ministre Bui Thanh Son, affirmant que ce sommet, qualifié de "jalon important après près de vingt ans de fondation et de développement", a abouti à des résultats remarquables.


Lors de ce sommet, le Vietnam a avancé plusieurs initiatives. Ses deux initiatives sur la réduction de la pauvreté et la formation des compétences sur la mutation au modèle de croissance verte ont obtenu un vif soutien. En outre, le Vietnam a co-parrainé avec l'Italie une initiative sur la création d'emplois pour les jeunes d'Asie-Europe.


Les pays membres ont hautement apprécié les propositions nécessaires du Vietnam afin d'élever les contributions de l'ASEM aux efforts communs sur la réduction des écarts de développement, le renforcement de la connectivité de la subrégion du Mékong, ses initiatives sur la nécessité de renforcer le dialogue, la coopération, et d'instaurer la confiance stratégique afin de maintenir la paix, la sécurité et la stabilité en Asie du Sud-Est dont la Mer Orientale...


Selon lui, les initiatives menées et les propositions du Vietnam sur la coopération dans le cadre de l'ASEM faites ces derniers temps et lors de ce sommet ont contribué à rehausser la position du Vietnam.


En marge de l'ASEM 10, le Premier ministre Nguyen Tan Dung et les membres officiels de la haute délégation vietnamienne ont eu des rencontres avec de nombreux dirigeants des pays membres de l'ASEM dont ceux de la Chine, du Japon, de la France, de l'Italie, de la Thaïlande, du Myanmar, de la Malaisie, des Philippines, de la Pologne, de l'Irlande, de la Suède, de la Suisse, de la Norvège, du Luxembourg, de la Slovénie... afin d'approfondir les relations entre le Vietnam et ces partenaires, a déclaré le vice-ministre Bui Thanh Son.


Lors de ces rencontres, le Premier ministre Nguyen Tan Dung et les dirigeants de ces pays ont convenu de mesures concrètes afin de renforcer les relations, notamment les échanges de délégations de tous les échelons et de mettre en oeuvre efficacement les accords, les mécanismes de coopération, a-t-il précisé.


Les pays ont hautement apprécié la stabilité socio-politique et les efforts pour la restructuration économique, l'intégration internationale complète du Vietnam, qui font figure de grandes opportunités pour la promotion de la coopération économique et d'investissement au Vietnam.


Les dirigeants des pays membres se sont mis d'accord pour renforcer la coopération avec le Vietnam et se prêter soutien dans les problèmes régionaux et internationaux. Ils ont affirmé conjuguer les efforts pour maintenir un environnement pacifique et stable, créer des conditions favorables à la coopération et au développement, soutenir la position du Vietnam qui consiste à garantir la paix, la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime, à régler les différends par les mesures pacifiques sur la base du respect du droit international, notamment de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, à faire preuve de retenue, à ne pas mener actes unilatéraux pour complexifier la situation, à ne pas recourir à la force, ni menacer d'y recourir.


On peut affirmer que l'ASEM 10 est un mécanisme de coopération important sur le plan tant multilatéral que bilatéral pour impulser les intérêts, s'occuper de l'économie, du développement et de la sécurité, mais aussi pour rehausser la position du Vietnam et de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) en général et contribuer à la paix, à la coopération et au développement de ces deux sous-continents, a dit le vice-ministre Bui Thanh Son.


Les visites officielles du Premier ministre Nguyen Tan Dung en Belgique, au siège de l'Union européenne, en Allemagne et au Vatican ont été couronnées de succès, a-t-il déclaré.


A travers ces visites, le Vietnam a continué de maintenir les rencontres de haut rang avec les partenaires importants. Ils sont parvenus à des conceptions communes et des accords importants pour promouvoir la coopération bilatérale. Les dirigeants de ces pays comme du Vatican ont tous affirmé que le Vietnam avait une position très importantes dans leur politique et émis le souhait de promouvoir davantage la coopération avec le Vietnam.


L'UE s'est engagée à ratifier rapidement l'Accord de partenariat et de coopération intégrale (PCA) avec le Vietnam en 2015 et a affirmé lui accorder une aide de 400 millions d'euros pour la période 2014-2020. Les dirigeants des deux parties ont rendu publique une Déclaration commune sur les orientations pour achever les négociations relatives à l'Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA).


L'Allemagne et la Belgique ont continué de considérer le Vietnam comme un pays prioritaire dans l'octroi de leurs aides publiques au développement (APD).


La visite du Premier ministre Nguyen Tan Dung au Vatican et sa rencontre avec le Pape François sont un événement de signification importante. Le Pape a hautement apprécié les réalisations remarquables obtenues dans le développement socio-économique du Vietnam et l'amélioration de la vie des habitants. Il a applaudi la réalisation de la politique de liberté de croyance et de religion du Vietnam, politique qui a abouti à nombre de résultats.


Les dirigeants ont échangé des questions régionales et internationales dont celle de la paix et de la sécurité en Asie-Pacifique comme la situation en Mer Orientale. Les dirigeants européens ont salué le rôle constructif et positif du Vietnam, affirmant soutenir la position du Vietnam de régler les différends en Mer Orientale par les mesures pacifiques sur la base du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Le Pape François a également exprimé son inquiétude sur les tensions en Mer Orientale et affirmé le désir de contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité dans la région comme dans le monde.


Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a prononcé à Berlin, devant un parterre de députés, d'experts et d'intellectuels allemands, un discours important sur les défis relatifs à la sécurité en Asie soulignant l'instabilité en Mer Orientale, lequel a non seulement attiré l'attention des journaux allemands, mais a été applaudi par de nombreux intellectuels en Allemagne.


Ces résultats positifs et concrets contribueront à approfondir les relations entre le Vietnam et ses partenaires, a dit le vice-ministre Hoang Thanh Son en conclusion. -VNA/VI




Articles Déjà publiés