02/05/2015 09:19 GMT+7 Email Print Like 0

L’Algérie a réussi à utiliser les méthodes de la guerre révolutionnaire vietnamienne

 Le peuple algérien a réussi à utiliser les méthodes de la guerre révolutionnaire que le peuple vietnamien avait engagées à partir de 1945, a affirmé un ancien combattant algérien au correspondant de l’AVI à Alger.



A l’occasion du 40e anniversaire de la libération du Sud et de la réunification nationale, cet ancien combattant, également directeur général des Archives nationales, le docteur Abdelmadjid Chikhi, a transmis ses meilleurs vœux au peuple vietnamien et exprimé sa joie comme sa sensibilité à cet événement historique qui est étroitement lié à sa jeunesse.


L 'Accord de Genève signé en 1954 a coïncidé avec le début de la lutte nationale en Algérie, et le peuple algérien a réussi à utiliser les méthodes de la guerre révolutionnaire que le peuple vietnamien avait engagées en 1945, a-t-il souligné.


"Nous avons toujours une grande admiration pour votre président qui est notre frère – Hô Chi Minh, ainsi que le général Vo Nguyên Giap. Tout le monde se rappelle le geste que le général Giap a fait quand il a décidé de lancer la bataille de Diên Biên Phu avec le mouvement d’offensive générale. C’est ce mouvement qui a été mené pendant la guerre contre les impérialistes américains, conduisant à la libération du Sud du Vietnam".


« Le peuple algérien a vécu très mal la division du Vietnam. Il n'a jamais accepté la division du Vietnam. Et les Français ont essayé de diviser l’Algérie. Mais nous avons donné l’exemple du Vietnam. Il n’est pas possible que l’Algérie soit divisée comme le cas du Vietnam. Nous avons poursuivi notre lutte et nous avons obtenu l’indépendance totale », a-t-il affirmé.


Les Algériens, et particulièrement les politiciens, ainsi que les journalistes, ont travaillé pour faire connaître la lutte du peuple Vietnamien, a-t-il souligné.


Il a déclaré être l'auteur d’une grande étude comparative entre le système révolutionnaire algérien et celui du Vietnam. Elle a abordé les victoires du peuple vietnamien durant la période 1973-1975. « Cette étude m'est très chère parce qu' elle apporte des éléments de comparaison entre l'application d'un même système, la guerre révolutionnaire, mais sur des territoires différents avec des contingences tactiques et stratégiques qui ne sont pas exactement les mêmes ».


« Je tiens à exprimer ma grande admiration envers le peuple vietnamien au moment de la commémoration du 40e anniversaire de la libération du Sud et de la réunification nationale du Vietnam », a-t-il déclaré, tout en souhaitant voir le Vietnam continuer d’obtenir de grands acquis sur la voie du développement et de la prospérité.


En ce qui concerne les relations de coopération traditionnelles entre le Vietnam et l’Algérie, le docteur Chikhi a estimé que les deux pays ont de mêmes expériences en matière de lutte pour la libération nationale et doivent exploiter davantage leurs précieuses traditions en vue de remporter de nouveaux acquis dans la paix.


Les deux pays doivent renforcer leur coopération dans plusieurs secteurs comme l’information, l’économie, l’industrie, l’agriculture, les sciences et les technologies, la culture… Les deux pays doivent aussi intensifier la coopération entre leurs agences gouvernementales, y compris leurs archives nationales.-VNA/VI

 

Articles Déjà publiés