09/09/2017 10:01 GMT+7 Email Print Like 0

La Chine, un débouché prometteur pour le lait du Vietnam

 Actuellement, avec une demande annuelle de 30 milliards de dollars de lait et produits dérivés, la Chine, deuxième économie mondiale, également marché de 1,4 milliard d’habitants, est considérée comme un débouché prometteur pour de nombreuses entreprises du Vietnam en activité dans ce secteur. 


Il y a peu de temps, la société par actions d’aliments nutritifs Nutifood a exporté pour la première fois un lot de lait de soja vers la Chine. Il s’agit du 3e marché d’exportation de Nutifood après le Cambodge et les Philippines, selon Cao Tuân Thanh, directeur chargé des affaires de Nutifood. 

«Bien que ce soit notre première commande et que nous n’ayons pas de commandes à long terme, il y a eu quelques clients chinois que nous avons contactés pour signer les contrats dans ce domaine», a dit ce représentant de Nutifood. 

Depuis mai 2017, Vinamilk coopère avec un partenaire chinois sur la fourniture de ses produits sur le marché chinois. Cela a fait du Vinamilk la première entreprise vietnamienne à exporter en Chine du lait et des produits dérivés. 

Quant à elle, la société par actions Anova Milk est en train d’explorer le marché et d’analyser les goûts et tendances de consommation des Chinois en vue d’établir une stratégie adéquate. 

Spécialisée dans la production de lait, de café et d’aliments nutritifs, la société Dolsure Nutrition a récemment signé avec un partenaire chinois un contrat d’exportation de thé au gingembre et de Matcha (une poudre très fine de thé vert moulu). « Actuellement, nous sommes en train de promouvoir la présentation de lait en poudre sur le marché chinois », a partagé Nguyen Nu Song Ha, directrice chargée du marketing de Dolsure Nutrition. -CPV/VNA/VI 

Articles Déjà publiés