26/05/2015 09:14 GMT+7 Email Print Like 0

Entreprises sociales pour les autistes

Le lancement du programme «Levée de soleil pour vous» (Sunrise for U) a eu lieu le 24 mai à l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoi.


L’objectif est de faire appel aux assistances de la communauté pour construire un centre d’orientation professionnelle à l’intention des autistes.


Le nombre d’autistes augmente de plus en plus. Une question épineuse pour la société. D'après Lê Quôc Vinh, président de l’Association des hommes d’affaires créatifs, l’entreprise sociale est considérée comme une «adresse idéale» pour que les personnes en situation difficile puissent trouver un emploi convenable. «En ce qui concerne les autistes, ils sont un partenaire indispensable dans l’entreprise sociale. Car cette coopération étroite apporte un développement durable», souligne-t-il.


L’École secondaire d’économie et de tourisme Hoa Sua, à Hanoi, le Centre de formation professionnelle pour les enfants en situation difficile Koto, Tò he, Vietherb, Hoa Ban+, etc., sont des entreprises sociales qui ont obtenu des succès remarquables dans la création d’emplois en faveur des personnes défavorisées.


Le programme «Levée de soleil pour vous» a été créé sous les auspices de l’Association des intellectuels du Vietnam, de celle des jeunes intellectuels dans les sciences et technologies du Vietnam, du Club des hommes d’affaires créatifs et du Réseau des entreprises sociales.


Le rôle de l’entreprise sociale


Cet événement répond à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme 2015, sur le thème «Emploi : les avantages de l’autisme».


L’entreprise sociale, un nouveau concept en matière d’acteur économique, est considérée comme un moyen efficace pour atténuer les conséquences des problèmes sociaux, voire pour y remédier. Un concept qui connaît de plus en plus de succès dans le monde comme au Vietnam.


Actuellement, le pays compte près de 200 entreprises sociales dans divers secteurs d’activités, comme les services pour personnes fragiles - handicapés, femmes et enfants de minorités ethniques, porteurs du VIH/sida...-, mais aussi la création d’emplois pour les personnes en situation difficile, les nouvelles énergies, la gestion et le recyclage des déchets, etc. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés