16/02/2015 10:17 GMT+7 Email Print Like 0

Défense: ASEAN, partenaires et pays de dialogue réunis



L’événement a réuni les délégations de la défense des dix pays membre de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), des pays partenaires et pays de dialogue de l’ASEAN comme l’Australie, la Chine, l’Inde, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la République de Corée, la Russie et les Etats-Unis, ainsi que le représentant du Secrétariat de l’ASEAN. La délégation du Vietnam a été conduite par le général de corps d’armée et vice-ministre de la Défense, Nguyên Chi Vinh.

Les conférenciers ont écouté le rapport du Secrétariat de l’ASEAN sur les récentes avancées de l’ASEAN, le rapport sur les résultats de la réunion du groupe de travail des officiels militaires de haut rang de l’ASEAN (ADSOM WG+), tenue le 24 janvier en Malaisie, et le rapport du Dialogue des hauts officiels de la défense dans le cadre du Forum régional de l’ASEAN (ARF DoD), tenu du 30 novembre au 1er décembre 2012 à Malacca. Les conférenciers ont discuté de la Déclaration commune de la 3e conférence élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN (ADMM+), ainsi que de problèmes régionaux et internationaux d’intérêt commun.

Le vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyên Chi Vinh a affirmé le rôle important de la coopération ADMM+ en cette conjoncture où l’ASEAN prépare la création de la Communauté de l’ASEAN pour fin 2015. Les membres de l’ASEAN, leurs pays partenaires et partenaires de dialogue participants à l’ADMM+ font grand cas de cette structure de coopération en raison des défis de sécurité non traditionnels qui surgissent de plus en plus alors qu'ils ont un caractère transnational. Ce qui nécessite une coopération et les efforts communs de nombreux pays.

Il a invité les pays membres de l’ADMM+ à renforcer la coopération utile, à faire des efforts d’unanimité et de sincérité sur la base de la responsabilité, dans l’intérêt de chaque pays et pour assurer le maintien d'un environnement pacifique et stable dans la région Asie-Pacifique comme le monde.

Le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh a informé les hauts officiels des activités du Vietnam destinée à intensifier la pertinence et l’efficacité des engagements du pays dans le cadre de l’ADMM+. Ainsi, le Vietnam a envoyé des officiers de liaison pour la mission de l’ONU au Soudan du Sud. Prochainement, le pays enverra d'autres officiers en tant qu’agent d’élaboration des ordres de la Mission de l’ONU en République centrafricaine. Il prépare la création d'un hôpital militaire mobile et d'une force de soldats du génie pour les missions de maintien de la paix de l’ONU.

Lors de cette conférence, les délégués de différents pays ont exprimé leurs avis sur le règlement des litiges récents.

Le chef de la délégation chinoise, l’amiral Li Ji, a considéré que de nombreux défis de sécurité ont surgi dans le courant de 2014 comme les calamités naturelles, les litiges territoriaux... La Chine souhaite que les pays de la région appliquent pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) en vue de parvenir au Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le chef de la délégation japonaise et vice-ministre de la Défense, Hideshi Tokuchi, a proposé l’établissement d’un téléphone rouge avec la Chine pour régler les litiges maritimes.

Le chef de la délégation indonésienne, le général de brigade Yoedhi Swastanto, a appelé les pays régionaux à observer strictement la DOC et à établir des liaisons pour régler directement les litiges, ce afin de parvenir plus rapidement au COC.

L’assistante du secrétaire d’Etat américain chargée de l’Asie du Sud et de l’Asie du Sud-Est, Mme Amy Searight, a exprimé l’inquiétude des Etats-Unis face à certaines activités enfreignant la loi maritime apprarues ces derniers temps dans la région. Elle a déclaré soutenir le règlement des différends entre pays sur la base du dialogue et exhorté les pays ayant ses intérêts en Mer Orientale à se comporter sur la base du respect du droit international, la DOC, ainsi qu’à parvenir au COC.

Par ailleurs, des groupes d’experts ont présenté des rapports sur l’évolution des 6 orientations de coopération prioritaires dans le cadre de l’ADMM+ que sont l’assistance humanitaire et le secours aux sinistrés des catastrophes, la garantie de la sécurité maritime, la médecine militaire, la lutte contre le terrorisme, le maintien de la paix et les activité humanitaires, notamment en matière de neutralisation des mines.

En marge de cette conférence, le vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyên Chi Vinh a eu une rencontre avec Mme Amy Searight durant laquelle ils ont passé en revue les activités de la coopération bilatérale et discuté de ses orientations pour les temps à venir. -VNA/VI

 

Articles Déjà publiés