01/05/2016 08:50 GMT+7 Email Print Like 0

Asie-Pacifique : améliorer la productivité pour faire émerger la région

Le développement économique des pays d’Asie-Pacifique doit s’appuyer sur une augmentation de leur productivité. Ce constat a été souligné dans l'Étude économique et sociale sur l’Asie et le Pacifique 2016 qui a été rendue publique le 28 avril à Hanoi.

L’année 2016 est un jalon historique dans la politique du développement mondial. Elle marque le début du déploiement de l’Agenda 2030 du développement durable, qui touchera bien entendu toute l'Asie-Pacifique. Le moment est opportun, car cette région dépend encore aujourd’hui de l’exportation de ses marchandises vers les économies développées.

En réalité, huit ans après l’explosion de la crise économique mondiale de 2008, les pays d’Asie-Pacifique subissent encore les effets de la récession qui avait frappé les grandes économies. Et ce, malgré la mise en place de nombreuses politiques fiscales et monétaires. Dans un tel contexte, la dépendance de l’exportation vers les pays développés est préjudiciable pour la suite. Par ailleurs, la Chine, considérée comme le moteur de toute la région, accuse un ralentissement de son développement économique. La lutte contre la pauvreté a enregistré des progrès moins significatifs que dans les périodes précédentes, faisant dès lors accroître l’inégalité entre les couches sociales. L’émergence de la classe moyenne, conjuguée avec une urbanisation exponentielle, crée de nouveaux défis pour le développement économique et social.

L’accent sur la demande domestique
«La région devrait appliquer un modèle de développement qui met l’accent sur la demande domestique et régionale», a souligné Steve Loris Gui-Diby, économiste de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (ESCAP). Toutefois, cet objectif est conditionné par l’augmentation des dépenses publiques et du salaire réel.

La productivité a connu un ralentissement. Concrètement, dans les pays en voie de développement de la région, la croissance annuelle de la productivité de tous les facteurs a baissé de 2,8% dans la période de 2000-2007, et à moins de 1% dans la période de 2008-2014. Selon l'Étude économique et sociale sur l’Asie et le Pacifique 2016, afin d’établir un développement durable, les pays régionaux devront augmenter leur productivité et le salaire réel. Ce qui contribuera à améliorer le bien-être social.

Croissance économique du Vietnam prévue de 6,8% en 2016
Il est aussi écrit que le Vietnam tablera sur une croissance économique de 6,8% cette année et de 6,9% pour 2017, une hausse qui s’explique par l’augmentation de la demande domestique. Toujours selon cette étude, les dépenses des consommateurs seront supportées par l’augmentation du salaire réel et des crédits. Les investissements bénéficieraient des politiques prioritaires du gouvernement, et dans le secteur monétaire, les mauvaises dettes baisseraient à 3%.

L'étude a aussi abordé les perspectives d’attractivité du pays en matière d’investissement étranger, suite à la signature de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP). Ce dernier pose cependant des exigences et des demandes rigoureuses, notamment sur la question de la protection environnementale et sur la qualification professionnelle. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés