06/12/2014 07:33 GMT+7 Email Print Like 0

ALE Vietnam-UE: étude des défis dans son application et de leurs solutions

Un échange de vue sur les difficultés de l'application prochaine de l’accord de libre-échange (ALE) Vietnam-Union européenne (UE) et des solutions à leur donner a eu lieu le 5 décembre à Hanoi.


Coorganisé par la Commission des relations extérieures du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), le bureau de représentation de l’Institut Konrad Adenauer au Vietnam (Allemagne), le projet de coopération entre le ministère vietnamien des Affaires étrangères et le programme des Nations unies pour le développement (PNUD), cet événement a réuni de nombreux représentants des branches et de ministères vietnamiens, ainsi que d'experts d'instituts de recherche et de spécialistes étrangers, outre des représentants de la délégation de l’UE au Vietnam...


A l’inauguration de cet évènement, le chef de la Commission des relations extérieures du CC du PCV, M. Hoang Binh Quan, a souligné que pour porter les relations Vietnam-UE à une nouvelle hauteur, des dirigeants du Parti et de l’Etat vietnamien et ceux de haut rang de l’UE ont récemment multiplié leurs contacts en vue de signer cet ALE en début d’année prochaine. Selon M. Hoang Binh Quan, l’UE a devancé les Etats-Unis pour devenir le premier marché à l'export du Vietnam, avant de préciser que plusieurs pays membres de l’UE figurent également parmi les premiers investisseurs étrangers au Vietnam.


Cet échange de vue a été organisé de façon à être un forum d’échanges et de partage d'initiatives comme de propositions afin de préparer le déploiement de cet accord une fois entré en vigueur.


Selon le représentant en chef de l’Institut Konrad Adenauer au Vietnam, Mme Rabea Brauer, l'ALE Vietnam-UE sera une force motrice du développement des économies des pays membres de l’UE et du Vietnam, mais aussi des relations entre parties comme entre les deux régions. -VNA/VI
Articles Déjà publiés