07/07/2018 14:23 GMT+7 Email Print Like 0

Zumba, yoga, danse du ventre ... zoom sur les nouveaux sports urbains

 De nombreux jeunes urbains aiment combiner diététique, médecine et sport pour prendre soin de leur santé. Des activités physiques qui nourrissent aussi l’esprit au quotidien.


Le sport a le vent en poupe auprès des jeunes. Les grandes salles de sport et les centres omnisports de Hanoï sont particulièrement fréquentées par des jeunes entre 20 et 30 ans. Pour eux la salle d’entraînement est une adresse régulière et l’exercice est une passion.

Parmi les cours proposés dans les centres, les jeunes affectionnent particulièrement la zumba, la danse du ventre (belly danse) et le yoga. Guidés par un(e) entraîneur(se) et dans une ambiance animée, ces sports séduisent les apprenants. Certains choisissent aussi la musculation. De nombreux exercices sont aujourd’hui disponibles, à l’instar de la course, de l’escalade en salle, ou de l’haltérophilie.

En forme et en bonne santé

Dans la pensée de beaucoup des gens, le yoga est destiné aux personnes d’âge moyen ou âgées, et consiste en de simples exercices assez statiques. Pourtant dans une salle de sports de la rue Hai Bà Trung, la moitié des apprenants ont sont âgés de moins de 30 ans.

Minh Phuong, 18 ans, domicilié dans la rue Xa Dàn, fait savoir qu’elle accompagne sa mère aux cours de yoga. "J’y suis venue pour la première fois par curiosité. Au fil des séances, je me suis passionnée pour cette discipline", partage-t-elle.

Viêt Hà, 30 ans, est un membre actif d’un club de yoga à Hanoï. Chaque fois qu’elle s’entraîne elle obtient un sentiment d’accomplissement et de dépassement. "Le yoga est une discipline sportive qui permet au pratiquant de découvrir ses propres capacités. Il peut s’ajouter des défis chaque jour et les surmonter apporte beaucoup de joie et de fierté", confie-t-elle.

Outre l’entraînement, les jeunes "chassent" les aliments de luxe pour prendre les soins de leur santé, comme le ginseng ou encore la rose du Tibet. Selon Ngô Thuy Trang, patronne de la boutique Phuc Nguyên Duong dans la rue Trân Quôc Toan (Hanoï), les jeunes collectent leurs informations dans les médias, notamment sur les réseaux sociaux, et partagent leurs conseils diététiques. "Ces aliments hors du commun intéressent les jeunes car ils ont de nombreux effets positifs. Par exemple, la rose du Tibet contient de la vitamine A, du fer, du zinc, de l'acide folique, des antioxydants. Ces composants aidant  à réduire les rides, enlever les taches brunes, éclaircir la peau et protéger la peau contre les radicaux libres causant un vieillissement prématuré", révèle t-elle.-CVN/VNA/VI