20/05/2017 06:39 GMT+7 Email Print Like 0

WannaCry : Plus de la moitié des ordinateurs au Vietnam pourraient être attaqués

Plus de 200.000 ordinateurs dans au moins 150 pays, essentiellement des entreprises, ont été frappés par la vague de cyberattaque lancé le 12 mai par le logiciel malveillant WannaCry. De la Russie à l'Espagne et du Mexique au Vietnam, le nombre de victimes d'un logiciel de rançon ne cesse d'augmenter. Un "cyberchaos" qui pourrait frapper plus de 52% des ordinateurs au Vietnam.
Les pirates se seraient servis d'Eternal Blue, une faille dans les systèmes Windows, pour verrouiller les ordinateurs des utilisateurs. Un message sur l’écran indique de verser une rançon pour le groupe cybercriminel sous trois jours en monnaie virtuelle Bitcoin, d’une valeur d’environ 300 dollars pour le décryptage des données, sinon elle doublerait. Les experts et les autorités conseillent de ne pas payer car il n’est pas sûr de pouvoir récupérer ses fichiers par la suite.

Vu Ngoc Son, un responsable du Groupe vietnamien de sécurité informatique Bkav, a relevé que plus de 52% des ordinateurs au pays, qui présentent Eternal Blue, une faille de sécurité de Windows, pourraient être touchés.

En effet, malgré le fait que cette faille de sécurité ait déjà été résolue par Microsoft par une mise à jour de sécurité publiée le 14 mars 2017 , de nombreux utilisateurs de Windows n'avaient toujours pas installé ce correctif de sécurité lorsque, le 12 mai 2017 , un ransomware, "WannaCry" utilise cette faille de sécurité pour se propager. En raison de la gravité de l'attaque de WannaCry, Microsoft prend la mesure inhabituelle de publier une mise à jour de sécurité pour les systèmes d'exploitation qu’il ne maintient plus, comme Windows XP, Windows 8 et Windows Server 2003.

La cyberattaque a affecté des centaines d’ordinateurs au Vietnam, dont deux dans le secteur éducatif à Cân Tho et à Bên Tre (Sud). Plusieurs sociétés de cyber-sécurité au Vietnam dont Bkav ont récemment mis en ligne un logiciel gratuit pour empêcher la dissémination du virus.

Pour lutter contre les cyberattaques, les spécialistes conseillent aux utilisateurs de fréquemment sauvegarder leurs données, de mettre à jour leur système d’exploitation Windows et d'installer un logiciel antivirus. -CVN/VNA/VI