18/11/2017 10:16 GMT+7 Email Print Like 0

Vu de Moscou : L’importance du Vietnam dans la politique étrangère russe

 "La Vie internationale", le journal du ministère russe des Affaires étrangères, s’est focalisé mardi 14 novembre sur la place du  Vietnam dans la politique de la Russie dans la région Asie-Pacifique.

Rappelant l’entretien russo-vietnamien de haut niveau dans le cadre du récent Sommet des dirigeants économiques de l’APEC 2017 à Dà Nang, le journal a estimé que l’importance du Vietnam dans le système des priorités de la politique étrangère de Moscou dans la région est déterminée par une combinaison de facteurs.

Le premier facteur est dû aux spécificités du développement économique accéléré du Vietnam, qui augmente son attractivité aux yeux des investisseurs existants et potentiels, selon "La Vie internationale".

Le second facteur est déterminé par le bagage des échanges commerciaux, économiques et militaro-politiques entre les deux pays, accumulé depuis le milieu du XXe siècle.

Le troisième facteur est lié à la place du Vietnam dans le commerce général et le système économique de la région Asie-Pacifique, dont le rôle dans le système des priorités de la politique étrangère de la Russie ne cesse de croître.

"Nous soutenons l’idée de la création de la zone de libre-échange Asie-Pacifique", a déclaré Vladimir Putin dans son article intitulé +XXVe Sommet de l’APEC à Dà Nang : Ensemble pour la prospérité et le développement harmonieux+".

"Nous voyons cela comme un intérêt pratique, la possibilité de renforcer la position de la Russie dans les marchés en forte croissance en Asie-Pacifique", a encore indiqué le dirigeant russe cité par le journal.

Le quatrième facteur est le "renforcement" de l’APEC dans un système plus général de processus politiques et économiques dans la région Asie-Pacifique qui connaît actuellement un "reformatage" indéniable en raison des actions ambiguës de la nouvelle administration américaine.

Cela concerne directement, entre autres, le Partenariat transpacifique (PTT), dont le retrait brutal des États-Unis en janvier dernier aurait à son tour, selon "La Vie internationale", servi de catalyseur pour une interaction plus active dans le cadre du TTP, selon "La Vie internationale".

A Dà Nang, les ministres du Commerce de 11 pays membres du TPP se sont mis d’accord sur les éléments essentiels pour un nouveau traité sans les États-Unis, appelé Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP).

La situation actuelle fait du développement de la coopération commerciale et économique avec le Vietnam une priorité de la Russie, alors que le Vietnam s’intéresse au renforcement de sa coopération avec l’Union économique eurasiatique (UEEA).

Pour le journal hongkongais Observation paru en ligne le 17 novembre, l’Année de l’APEC 2017 sur le thème “Créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir commun” constitue tout à la fois un défi et une opportunité pour promouvoir la croissance et la connectivité en Asie-Pacfique.

Il a également salué quatre priorités proposées par le Vietnam, à savoir promouvoir une croissance durable, novatrice et inclusive; approfondir l’intégration économique régionale; renforcer la compétitivité et l’innovation des microentreprises et des petites et moyennes entreprises à l’ère numérique; et améliorer la sécurité alimentaire et l’agriculture durable en réponse aux changements climatiques. – VNA/VI

"