01/05/2020 07:20 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam: l'agriculture enregistre un excédent commercial malgré le coronavirus

 Malgré la crise sanitaire et le dérèglement climatique, l’agriculture vietnamienne a réalisé un excédent commercial de 2,86 milliards de dollars au premier trimestre de 2020, soit une hausse de 48,9% par rapport à 2019. Le secteur entend maintenir cette envolée avec l’aide du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Au premier trimestre de 2020, le secteur des produits agricoles, sylvicoles et aquatiques affichait un chiffre d’affaires de 15,3 milliards de dollars dont plus de 9 milliards de dollars réalisés à l’exportation.

A cause de la crise de coronavirus, les ventes vers la Chine, le plus grand client du Vietnam, ont baissé de 19,4% en glissement annuel et  enregistrent un chiffre d’affaires de seulement 1,9 milliard de dollars. Redynamiser les exportations vers ce marché traditionnel est donc un impératif.

Ces derniers jours, à Lang Son, Quang Ninh et Lao Cai, provinces limitrophes avec la Chine, le dédouanement des produits agricoles s’accélère mais les engorgements persistent. Pour préserver la qualité des denrées périssables comme les fruits, Duong Thanh Tùng, directeur du service de l’Agriculture et du Développement rural de la province de Bac Giang a suggéré aux entreprises de réorganiser leur production et leur stratégie d’exportation.

“Notre service suit de près l’épidémie et informe les entreprises exportatrices des réajustements à prendre en compte en fonction des consignes du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Nous mettons tout en oeuvre pour faciliter les exportations des produits agricoles de la province vers la Chine”.

Pour aider l’écoulement des produits, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a mis en contact les agriculteurs et les commerçants. Dans certaines localités, il a été conseillé aux exploitants agricoles de modifier leur production. Le ministère s’est rapproché du service commercial de l’ambassade du Vietnam en Chine pour préparer la relance des exportations dès la fin de l’épidémie prévue à la fin du 2e  trimestre ou au début du 3e trimestre. Nguyên Quôc Toan, chef du département de transformation des produits agricoles et de développement du marché relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a proposé:

“Les entreprises doivent adapter leur production et la commercialisation de leurs produits en fonction de l’évolution de l’épidémie. Elles devraient également établir des stratégies à court, moyen et à long terme. Les exportations étant au ralenti, les entreprises devraient se recentrer sur le marché domestique”.

En cette période épidémique, le secteur agricole doit répondre à un double objectif: assurer la sécurité alimentaire nationale et maintenir la croissance, affirme le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong.

“Nous devons veiller à ce que les produits agricoles de première nécessité suffisent aux 100 millions de Vietnamiens. Pour ce faire, il faut adapter la production au dérèglement climatique et contenir les épizooties. Dès  la fin de la pandémie, la production doit reprendre vers l’exportation”.

Pour doper les exportations, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a décidé de diversifier les débouchés et de conquérir de nouvelles parts de marché au sein de l’Union européenne, de l’Union économique eurasiatique, aux États-Unis ou encore au Brésil. - VOV/VNA/VI