29/11/2017 09:42 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam et Singapour intensifient la coopération dans la propriété intellectuelle

 Le Vietnam souhaite acquérir d'expériences de Singapour en matière du développement du système de la propriété intellectuelle (PI) afin que celle-ci devienne un outil capable de soutenir le développement des technologies, de l'innovation et d’être la force de la croissance économique.


C'est ce qu'a affirmé le ministre des Sciences et des Technologies Chu Ngoc Anh lors d'une séance de travail avec Indranee Thurai Rajah, secrétaire d'Etat senior du ministère des Finances et du ministère de la Justice, le 28 novembre, dans le cadre de la visite officielle de la présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan à Singapour.

Lors de la rencontre, les deux dirigeants ont apprécié les relations bilatérales dans l’investissement et le commerce, et la coopération efficace en matière de sciences et technologies, dont la propriété intellectuelle.

Le ministre Chu Ngoc Anh a exprimé son admiration devant le bon développement du système de propriété intellectuelle de Singapour, en souhaitant étudier d'expériences de ce pays en la matière.

De sa part, la secrétaire d'Etat senior Indranee Thurai Rajah s’est réjouie des réalisations obtenues par le Vietnam dans les sciences et technologies, ainsi que de la coopération efficace entre des organes de propriété intellectuelle des deux nations.

Elle s'est mise d'accord pour les propositions sur le renforcement de la coopération bilatérale du responsable vietnamien, soulignant que le Vietnam était toujours soutenu par Singapour dans ses activités d'investissement et des affaires.

Les deux dirigeants ont assisté à la cérémonie de signature du plan de coopération pour 2018 entre l’Office national de la propriété intellectuelle du Vietnam (NOIP) et l’Office de la propriété intellectuelle de Singapour (IPOS).

Auparavant, le ministre Chu Ngoc Anh avait eu une séance de travail avec l’Agence de la science, des technologies et de la recherche de Singapour (A*STARS).

Il a demandé à l’A*STAR d'examiner la possibilité de négociation pour la signature d'un document juridique qui facilitera la réalisation de programmes de coopération internationale en matière de recherche.

Il a suggéré aux deux parties de coopérer dans le développement des infrastructures, les sciences et les technologiques, la formation du personnel, l’amélioration de la compétitivité des entreprises, et l’accélération de la start-up. –VNA/VI