06/05/2017 07:20 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam et R. de Corée intensifie la coopération dans l'hygiène du travail

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et l'Association coréenne de sécurité industrielle ont signé, le 5 mai à Hanoi, un protocole d'accord de coopération en matière d'hygiène du travail.

Il marque une étape importante de la coopération bilatérale dans la promotion de la sécurité au travail pour prévenir les accidents et les maladies professionnelles.

La République de Corée soutiendra le Vietnam pour élaborer des politiques et des projets pour accroître les capacités et appliquer efficacement la loi sur la sécurité et l’hygiène du travail.

Depuis 2003, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a mené des activités de coordination dans le cadre d'un accord de coopération technique sur l'hygiène et la sécurité du travail auprès de l'Agence sud-coréenne de la sécurité et de l’hygiène du travail (KOSHA), obtenant des résultats significatifs.

Le gouvernement sud-coréen soutient le ministère vietnamien dans la mise en œuvre d'un projet d'amélioration des capacités de développement du centre de formation à l'hygiène et à la sécurité du travail au Vietnam.

Le projet a été mené par l'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA) avec le soutien de la KOSHA pour la période 2013-2016 et un budget total de 3,4 millions de dollars.

Le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Doan Mau Diep a déclaré que faire face aux problèmes d'hygiène et de sécurité du travail était crucial dans les politiques de bien-être social afin de créer une communauté plus sûre.

Le Vietnam fait progresser son système juridique et ses infrastructures, en particulier en réformant les procédures administratives, en développant l'assurance sociale, en accordant des licences aux travailleurs migrants, et en assurant la sécurité du travail, afin d'attirer des investisseurs étrangers, a-t-il ajouté.

Le ministère a promis de fournir une assistance maximale aux entreprises sud-coréennes, en particulier celles de l'électronique et, plus généralement, des hautes technologies, a-t-il déclaré.

Il espère que les deux pays mettront en œuvre efficacement les accords conclus afin d'assurer la sécurité du travail et de discuter de nouvelles orientations de coopération. -VNA/VI