23/07/2021 11:01 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam Briefing: Le Vietnam attrayant pour la délocalisation de la production

Les chaînes d'approvisionnement du Vietnam ont considérablement évolué par rapport à ce qu'elles étaient il y a dix ans. Parmi les pays en compétition pour les investissements, le Vietnam s'est imposé comme une alternative très efficace pour la délocalisation en Asie du Sud-Est.

C'est qu'a déclaré l'auteur de l'article "Relocating Production: Comparing Vietnam and its Regional Peers" (Délocaliser la production : comparer le Vietnam et ses pairs régionaux) publié le 21 juillet sur le site web Vietnam Briefing. Cet article analyse les facteurs particuliers qui rendent le Vietnam plus attrayant pour les investisseurs étrangers par rapport aux autres pays de la région.

Selon l'auteur, la poursuite des investissements étrangers, les coûts compétitifs, les accords de libre-échange et l'environnement d'investissement libéral du Vietnam en ont fait un endroit idéal pour les investisseurs qui cherchent à réduire les coûts et à diversifier les chaînes d'approvisionnement.

Le Vietnam présente également des avantages compétitifs en termes de coûts de main-d'œuvre, d'environnement politique, d'infrastructure, d'environnement de travail et d'appareil administratif flexible.

L'auteur a cité Dustin Daugherty, responsable du bureau Nord-américain de Dezan Shira & Associates, qui a indiqué que le Vietnam bénéficie d'une grande diversité régionale, et le Nord, le Centre et le Sud ont tous des avantages concurrentiels particuliers pour différents secteurs et types d'entreprises.

Le Vietnam consacre déjà jusqu'à 5,7 % de son PIB à l'amélioration des infrastructures. Une valeur d'investissement totale de 120 milliards de dollars a été prévue pour des projets PPP (partenariat public-privé) dans les secteurs des routes et de l'électricité.

Alors que les avantages uniques du Vietnam en tant que destination d'investissement pour les entreprises étrangères ont augmenté régulièrement au cours de la dernière demi-décennie, il s'agit encore d'un marché plutôt inconnu pour les nouveaux investisseurs, selon Dustin Daugherty.

Les investisseurs devraient considérer le Vietnam comme une destination d'investissement à long terme pour pouvoir gérer les risques. Alors que le Vietnam risque d'être touché par la pandémie de COVID-19, son taux de croissance positif constitue un facteur de couverture pour les investisseurs choisissant le Vietnam comme lieu de délocalisation. -VNA/VI