20/08/2018 13:16 GMT+7 Email Print Like 0

Vers la transparence et l’intégrité au sein des parcs de haute technologie

La section vietnamienne de Transparency International (Organisation internationale de la transparence) a rendu public le 14 août à Hanoi sa première enquête sur l’intégrité en affaires réalisée auprès de trois parcs technologiques situés à Hanoi, à Hô Chi Minh-Ville et à Dà Nang.

D’après cette enquête, l’ensemble des entreprises interrogées a apprécié l’intégrité et la transparence dans ces zones. Elles ont d’ailleurs salué les efforts consentis par les comités de gestion pour simplifier les formalités administratives et orienter les entreprises vers des politiques de tolérance zéro vis-à-vis de la corruption.

La majorité d’entre elles s’engagent aujourd’hui dans ce sens. Ainsi, la corruption des pouvoirs publics au sein des parcs technologiques est beaucoup moins préoccupante que dans le reste du pays.

Lê Bich Lan, vice-présidente de la zone technologique de Hô Chi Minh-Ville, explique : « En réponse au programme mené en 2011 par l’Inspection du gouvernement et la Banque mondiale, le comité de gestion de la zone de haute technologie de Hô Chi Minh-Ville a mis en place un projet de sensibilisation destiné aux entreprises implantées dans la zone à propos de la lutte anticorruption. En 2014, nous avons signé avec Transparency International un partenariat selon lequel cette organisation nous apportera un appui efficace dans ce combat ».

Le rapport sur l’enquête propose au comité de gestion des parcs technologiques et aux entreprises des outils efficaces promouvant l’intégrité en affaires.

Doan Ngoc Hung, vice-président du comité de gestion de la zone de haute technologie de Dà Nang précise: « Le Comité de gestion de la zone a élaboré et signé un engagement avec les entreprises selon lequel une rencontre mensuelle sera organisée avec les investisseurs et les chefs d’entreprise pour écouter leurs préoccupations. Tous les trimestres, nous ferons venir des représentants du fisc, de la douane et même de la Police pour un dialogue direct avec les entreprises. Pour les dossiers hors de nos compétences, nous les transmettrons au comité populaire municipal ».

L’intégrité et la transparence favorisent le développement des entreprises. Il est donc essentiel de soutenir leur combat contre la corruption. – VOV/VNA/VI