27/04/2021 09:42 GMT+7 Email Print Like 0

VEPR : le Vietnam pourrait atteindre une croissance de 6,3% en 2021

Le Vietnam pourrait réaliser une croissance de l’ordre de 6%-6,3% en 2021, grâce au contrôle stable de l’épidémie de Covid-19 dans le pays et à la reprise de l’économie mondiale dûe à la levée du confinement.

C’est ce qu’a déclaré Pham Thê Anh, économiste en chef de l’Institut national de Recherches économiques et politiques (VEPR).

Le rapport du VEPR indique que l'économie mondiale montre des signes de reprise en raison de la présence du vaccin anti-Covid-19, mais il existe encore de nombreuses incertitudes et un manque d'uniformité entre les pays et les secteurs économiques.

La croissance économique du Vietnam au premier trimestre a atteint 4,48% grâce à la lutte précoce efficace du gouvernement contre le coronavirus, ainsi qu'à la signature d'un accord de libre-échange et de protection des investissements entre le Vietnam et l'UE (EVFTA et EVIPA).

En outre, l’accélération du décaissement, la réalisation de projets d'investissement public et le transfert d'investissements vers le Vietnam contribuent à stabiliser l'environnement macroéconomique et à contrôler l'inflation.

Cependant, le Vietnam est confronté à de nombreux défis dans un environnement économique mondial incertain. La récurrence du Covid-19 dans de nombreux pays s'accompagnant de mesures de confinement prolongent les défaillances de la chaîne d'approvisionnement en 2021, affaiblissant la résilience des entreprises.

Les conflits géopolitiques entre les grands pays, le déséquilibre fiscal important, la santé du système bancaire et financier encore vulnérable, la dépendance de la croissance du secteur des IDE constituent aussi les défis auxquels le Vietnam doit faire face.

En vue d’y remédier, le Vietnam devrait donner la priorité absolue aux politiques de sécurité sociale et au soutien aux entreprises. Ces politiques doivent être mises en œuvre rapidement.

Le Vietnam doit également établir un coussin fiscal pour éviter les chocs similaires comme le Covid-19 ou les évolutions soudaines de l'épidémie dans les années à venir. -VNA/VI