14/11/2019 14:47 GMT+7 Email Print Like 0

Valorisation des patrimoines mondiaux de l'UNESCO au Vietnam

Le Vietnam est un pays qui possède un riche trésor de patrimoines naturels et culturels. Ces dernières années, leur protection et leur promotion ont toujours été particulièrement appréciées par le Parti et l’État. Les patrimoines du Vietnam reconnus par l'UNESCO constituent non seulement un moyen de subsistance pour les habitants locaux, une attraction touristique, mais aussi une fierté pour le pays.
À ce jour, le Vietnam compte 24 patrimoines culturels matériels, immatériels et naturels reconnus comme patrimoine mondial par l'UNESCO dont huit patrimoines culturels matériels (Baie d'Ha Long, Cité impériale de Thang Long, Complexe paysager de Tràng An, Citadelle de la dynastie des Hô, Grottes de Phong Nha-Ke Bang, Ensemble des monuments de Hué, Vieille ville de Hôi An, Sanctuaire de My Son); 12 patrimoines culturels immatériels (musique de cour impériale de Hué, espace culturel des gôngs de Tây Nguyên, chant populaire « quan ho » de Bac Ninh, chant des courtisanes « ca trù », fête de Giong, chant de Xoan, culte des rois de Hùng, culte des Déesses Mères, chants folkloriques Vi Giam, jeu de tir à la corde,  « don ca tài tu du Nam bô » ou chant  des amateurs, « bai choi »); et quatre patrimoines documentaires (tablettes de bois de la dynastie des Nguyên, 82 stèles des docteurs aux concours mandarinaux sous les dynasties des Lê et Mac, implantées à Van Miêu - Quôc Tu Giam (Hanoï), tablettes de bois liturgiques de la secte bouddhique Truc Lâm dans la pagode de Vinh Nghiêm, située dans la province de Bac Giang (Nord) et des « châu ban » (ensemble de documents administratifs de niveau étatique de la dynastie des Nguyên)).

Le gouvernement vietnamien cherche à harmoniser conservation et développement. «La conservation et la promotion des patrimoines relèvent de la responsabilité non seulement de l'État, mais également des citoyens et de la communauté», a déclaré le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Il a souligné que la conservation devait promouvoir l'identité culturelle du Vietnam afin d'enrichir les identités culturelles diverses du monde tout en assurant la bonne réalisation des engagements internationaux pris par le pays en matière de gestion et de protection du patrimoine.


L'ancienne ville impériale de Hue possède cinq patrimoines reconnus par l'UNESCO.



Sanctuaire de My Son dans la province de Quang Nam.


Tablettes de bois liturgiques de la secte bouddhique Truc Lâm dans la pagode de Vinh Nghiêm (province de Bac Giang, Nord).


Le « Hat xoan Phu Tho » a été reconnu par l’UNESCO en tant que « patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde d’urgence ».


Visiteurs étrangers découvrant l’Espace des gôngs dans les Hauts Plateaux du Centre, un patrimoine culturel immatériel reconnu par l’UNESCO en 2005.

«Chaque patrimoine de notre pays est la preuve que le Vietnam est ouvert à l'intégration et aux valeurs culturelles et historiques dans le développement de la civilisation humaine. La vieille ville de Hôi An et le sanctuaire de My Son, dans la province de Quang Nam, font partie de ces patrimoines », a déclaré le Premier ministre à l'occasion du 20e  anniversaire de la reconnaissance de la vieille ville de Hôi An et du sanctuaire de My Son en tant que patrimoines culturels mondiaux.

Si je suis ici pour représenter l’UNESCO au Vietnam, vous représentez les valeurs que l’UNESCO peut apporter à votre peuple. Grâce à votre travail, vous, seul, pouvez aider la communauté à comprendre le sens de ces valeurs.’’,
Michael Croft, chef du bureau de l’UNESCO au Vietnam
Ces dernières années, le nombre de touristes étrangers visitant les patrimoines mondiaux au Vietnam a fortement augmenté, générant des revenus importants pour les localités. Parmi les destinations populaires figurent la baie d'Ha Long, l’ancienne capitale impériale de Hue, Hoi An, le Complexe paysager de Trang An, le temple de la littérature et la pagode Huong./.
 
Réalisé par Revue Vietnam Illustré
Articles Déjà publiés