08/08/2019 07:10 GMT+7 Email Print Like 0

Une usine japonaise de traitement des carapaces de crevettes sera construite à Cân Tho

Le producteur alimentaire japonais Takesho envisage de construire une usine à Cân Tho (Sud) afin de produire des matières premières utilisées dans l'industrie alimentaire à partir des têtes et des carapaces de crevettes, lesquelles sont considérées comme des déchets par les usines de transformation des crevettes pour l'exportation.

En collaboration avec l’Université de Cân Tho, Takesho Food and Ingredients Inc. a étudié plusieurs moyens de transformer les sous-produits de crevette en matières premières, en épices par exemple, a déclaré son président et directeur exécutif, Toshinao Tanaka, lors d’une séance de travail avec les dirigeants de la ville de Cân Tho.

Selon Lê Viet Dung, vice-président de l'Université de Cân Tho, Takesho Food and Ingredients Inc a installé dans cette université des machines d'une valeur de plus d'un million de dollars pour étudier les processus technologiques.

Un processus d'extraction de la protéine dans les têtes de crevettes afin de fabriquer des épices et des produits alimentaires a été parachevé plus tôt que prévu.

En particulier, une grande société singapourienne a accepté d’utiliser les produits fabriqués par cette usine japonaise, a indiqué Toshinao Tanaka.

Cette compagnie japonaise envisage de mettre en chantier son usine au début 2020 dans la zone industrielle de Tra Noc 2 sur une superficie de 2 hectares.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Duong Tân Hiên, a demandé aux services concernés de Can Tho de créer les conditions favorables à la construction de l'usine en janvier de l'année prochaine. -VNA/VI