20/12/2020 11:48 GMT+7 Email Print Like 0

Une jeune peintre redone des couleurs à l’Histoire nationale

Par son talent inné et un grand amour pour l’Histoire vietnamienne, Thanh Huyên, une illustratrice née en 1992, a raconté de manière concise et vivante 4.000 ans de l’Histoire nationale dans son premier livre illustré qui vient d’être publié.

Passionnée d’histoire et de dessins, la jeune Thanh Huyên a récemment édité son premier livre "Viêt su diên hoa" (Histoire illustrée du Vietnam) - de 208 pages décrivant les périodes historiques du pays, de ses origines il y a 4.000 ans jusqu’à la chute du système féodal en 1945. L’ouvrage comprend 100 images hautes en couleurs qui rendent l’Histoire accessible à tous, notamment aux plus jeunes. Chaque illustration est légendée d’une manière claire et intelligible.

En effet, la création de la jeune artiste a nécessité plus d’un an de travail indemnisé grâce au financement participatif (crowdfunding). Il s’agit d’un outil de collecte de fonds fonctionnant sur une plateforme Internet et permettant à un ensemble de contributeurs de choisir collectivement de financer directement et de manière traçable des projets identifiés. Ce mode de financement, très apprécié dans le monde, aide les jeunes artistes à rapprocher leurs œuvres du public.

Les petites histoires font la grande Histoire

Thanh Huyên replonge le lecteur dans une longue période historique du Vietnam. "J’ai commencé à élaborer ce plan en octobre dernier. J’ai écrit d’abord de petites histoires, puis je suis passée à la peinture. J’ai fait des recherches pour affiner les détails et mieux représenter les événements les plus remarquables de chaque période historique du pays. Ensuite, je les ai illustrés par des dessins aux couleurs vives".

Et le besoin de clarté a été central dans son travail. "Lors de mes recherches, j’ai trouvé pas mal de livres d’histoire ne comprenant que des textes lourds et difficiles à lire. J’ai alors eu l’idée de concevoir un ouvrage facilement accessible, avec de nombreuses images esthétiques et immersives".

Née en 1992, Thanh Huyên est l’une des admins (administrateurs) du groupe Ðai Viêt Cô Phong, réunissant de jeunes amoureux de l’histoire vietnamienne, désireux de promouvoir la beauté des traditions du pays. "Dès mon adhésion au groupe en 2015, j’ai nourri l’espoir de trouver un moyen de retranscrire de manière attractive l’histoire du pays pour que les Vietnamiens, surtout les jeunes, puissent mieux comprendre leurs origines".

Revenir à une époque révolue
 
L’idée d’un livre illustré lui a donc semblé parfaite mais l’auteure a dû faire face au manque d’archives ou de traces historiques, notamment sur les costumes. "Les documents sur les costumes des dynasties des Ngô, Ðinh et Lê antérieure (du Xe au début du XIe siècles - ndlr) sont si rarissimes que pour les dessiner, j’ai dû consulter des ouvrages sur des règnes parallèles en Chine telles que Tang et Song".

Thanh Huyên a aussi recouru à des groupes spécialisés dans l’histoire vietnamienne et est allée dans des musées qui exposent des objets de l’époque Ðông Son (800 avant J.C - 200 avant J.C), des statues des Lê Trung Hung (dynastie des Lê restaurés, 1533-1789, la dernière période des Lê postérieure)... pour réaliser des illustrations. "Faute de documents historiques, je n’ai pu que dessiner des costumes anciens aussi fidèles que possible".

C’est sa passion pour l’histoire du pays qui a amené Thanh Huyên à rencontrer des experts et à fouiller les bibliothèques et musées pour découvrir ou redécouvrir un temps oublié par beaucoup.

Choix du sort

La peinture est pour Thanh Huyên comme une "prédestination". Avant de devenir une illustratrice brillante, elle était étudiante à l’Université de Vinh (province de Nghê An, au Centre), spécialisée dans la gestion foncière, suivant ainsi le souhait de sa famille. Mais après la sortie de l’école, elle s’est rendue compte que ce domaine ne la convenait pas. Elle avait toujours rêvé d’un travail créatif et "coloré". Alors, Thanh Huyên a décidé d’orienter sa carrière vers bien autre chose : devenir illustratrice.

L’artiste talentueuse a un désir ardent, celui de promouvoir l’amour de l’histoire nationale auprès des jeunes. "Je ne suis ni chercheuse ni historienne pour pouvoir créer d’immenses ouvrages ou projets. Ce que je peux faire le mieux maintenant, c’est d’éveiller l’amour des jeunes pour la culture traditionnelle et l’Histoire du pays. J’espère que mon livre leur offrira une bonne introduction et les passionnera, ce qui est important afin de préserver l’identité nationale".

* Faire souffler un parfum d’autrefois dans la vie contemporaine

Fondé en 2014, le Ðai Viêt Cô Phong, connu aussi sous le nom anglais de Vietnam-Ancient, regroupe des amoureux de l’Histoire nationale. Ayant pour mission de faire “revivre” la culture d’antan, il se focalise sur les activités de sensibilisation à la culture et aux traditions vietnamiennes, en reconstituant par exemple des costumes, des éléments architecturaux, des rituels par le biais de la peinture ou de films… - CVN/VNA/VI