05/07/2018 16:02 GMT+7 Email Print Like 0

Une exposition retrace un siècle d’archéologie au Vietnam

Avec plus de 300 objets considérés comme les découvertes  les plus importantes en un siècle de la branche d’archéologie du Vietnam,  l’exposition thématique intitulée « Trésors archéologiques du Vietnam » organisée  au musée national d’Histoire à Hanoi, a suscité un grand intérêt auprès du public vietnamien et étranger. 
Des objets de la préhistoire jusqu’à  la dynastie  Le Trung Hung (1533-1548),  tels que outils de travail, bijoux de  pierre, porcelaines… ont été présentés au public, divisés en trois secteurs : préhistoire, âge du métal et période historique.

L’âge du métal au Vietnam est représenté par les trois cultures de Dong Son au Nord, de Sa Huynh au Centre  et de Dong Nai  au Sud.

La culture de Dông Son s’est développée entre le VIIe siècle avant  J.-C.  et les  Ier et IIe siècles après J.-C. Plus de 200 vestiges de la culture de Dông Son sont répertoriés au Vietnam, essentiellement dans les bassins de trois grands cours d’eau: fleuve Rouge (provinces du delta du fleuve Rouge, Nord), rivière Ma (province de Thanh Hoa, Centre) et rivière Ca (province de Nghê An, Centre). Nombre de reliques datant de cette époque ont aussi été découvertes dans les provinces du Centre, les hauts plateaux du Centre, le Sud et jusque dans certains pays d’Asie du Sud-Est. Parmi les objets exposés:  bracelets, boucles d’oreilles de pierre des cultures de Phung Nguyen et Dong Son, tambours de bronze de Thanh Hoa, jarre de  bronze, socs de bronze, pioches, bréchets…

 

Exposition thématique “Trésors archéologiques du Vietnam”, tenue au musée national de l’Histoire à Hanoi 


Un coin de l’exposition 


Tambour de bronze de la culture de Dong Son datée d’il y a 2.500 à 3.000 ans, trouvé dans le chef-lieu de Sao Vang,
province de Thanh Hoa



Cercueil de la tombe de Chau Can, de 1,8 à 2,3 m de long et d’un diamètre de moins de 0,5 m et des objets funéraires
en bambou, en bois, en cérémique. 



Des socs de  bronze de la culture de Dong Son


Tambour de bronze  de Phu Phuong,  de la culture de Dong Son, trouvé en 1973  dans la commune de Phu Phuong,
district de Ba Vi, Hanoi 



Linga en or daté des VIIIe et IXe siècles

La culture de Sa Huynh tient son nom du premier site archéologique découvert au début du XXe siècle. Les premières jarres funéraires en céramique ont en effet été découvertes dans le marais salant de Sa Huynh, dans la province de Quang Ngai. Cette découverte est considérée comme la naissance des études autour de cette culture, qui porte d’ailleurs son nom.

La culture de Sa Huynh est l’une des trois cultures du Néolithique. Les archéologues vietnamiens ont prouvé que la culture de Sa Huynh était une culture autochtone de l’époque post-Néolithique au début de l’âge du métal,  il y a environ 2.000 à 3.000  ans.  Les pièces  exposées étaient un collier de verre trouvé à Sa Huynh, province de Quang Ngai,  une jarre à couvert trouvée au site archéologique de Dong Cuom, province de Binh Dinh,  des lampes en céramique, des colliers en verre…

Dans le secteur destiné à la culture de Dong Nai étaient étalés des bracelets, des boucles d’oreille à tête d’animaux en pierre, en agate et en verre, trouvés au site archéologiques de Giong Ca Vo en 1994,  des colliers, bagues, lamelles d’or,  casseroles, trépied de cuisine et autres objets  trouvés au site de Long Son, à Ba Ria-Vung Tau, et au site de  Go O Chua, province de Long An.

Des tambours de Dong Son, découverts à Phu Chanh, province de Binh Duong, étaient aussi présentés.

D’autres trésors archéologiques vietnamiens  du Ier siècle après J.-C relevaient des cultures du Cham Pa (avec comme haut lieu archéologique le complexe de My Son, reconnu patrimoine culturel  de l’humanité), d’Oc Eo, de Phu Nam datées entre les IIIe et VIe siècle.  



Statue d’animal en bronze de la culture de Dong Nai, de plus de 2.500 ans 


Flèches en bronze et en pierre de la culture de Dong Son, datée de plus 2.000 à 2.500 ans 


Une maquette de maison en terre cuite datée du Ier au IIIe siècle, trouvée en 1936 à Hanoi. Un objet de culte souvent
placé dans les tombes 



Une vase de bronze datée du Ier au IIIe siècle, de  a culture de Dong Son 


Un secteur destiné aux statues de pierre du Champa 


Une statue représentant un lion de pierre  et de sable de la culture du Champa, datée des XIIe et XIIIe siècles 


Statue de pierre et de sable  du Dieu Shiva  de la culture du Champa, datée des XIIe et XIIIe siècles,  en posture de yogi,
en pleine méditation. 



Linga en agate, daté entre les VIIIe et IXe siècles, exhumé à Cat Tien, province de Lam Dong. 


De gauche à droite: Vase ty ba, statue d’une femme noble,  bouilloire représentant un phénix en céramique Hoa Lan,
datés de la dynastie des Le postérieure (1428-1527), navire antique de Cu Lao Cham, fouillé entre 1997 et 2000

Des pièces archéologiques datées de la période féodale tels que tuiles de décoration, briques de citadelle et objets trouvés dans la citadelle de la dynastie des Ho, dans la province de Thanh Hoa, et la citadelle royale de Thang Long- Ha noi étaient aussi présentées à l’exposition.

Une exposition analogue s’est tenue en Allemagne de 2016 à 2018, et a suscité un grand intérêt auprès du public allemand… / .


Texte et photos: Cong Dat –Thanh Giang