26/01/2019 15:03 GMT+7 Email Print Like 0

Une exposition met en lumière le chant Quan Ho dans un contexte moderne

Une exposition sur le Quan ho (chant alterné du Nord) a été inaugurée dans la province de Bac Ninh pour marquer les 10 ans de reconnaissance par l'UNESCO de cet art vocal comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Se déroulant au musée provincial, l'exposition regroupe plus de 500 photos, documents et objets qui racontent l'histoire du Quan ho.

Le Quan ho est une forme d'art qui combine divers éléments, notamment musique, paroles et costumes, et présente la culture des habitants de la région anciennement appelée « Kinh Bac ».

Il existe différents sous-genres, dont hat chuc, hat mung (qui signifie chanter des chants de salutation), hat tho (chants rituels), hat canh (compétition de chants entre chorales de différents villages) et hat hoi (festival chantant).

Après sa reconnaissance en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité, les autorités provinciales se sont davantage attachées à préserver cet art. Concrètement, les artistes ont bénéficié d’un traitement préférentiel, des classes ont été ouvertes, des efforts ont été réalisés pour collecter et compiler plus de 500 airs anciens.

L'exposition est classée en trois catégories. La première présente le village de Diem, considéré comme le lieu de naissance du Quan ho. La deuxième donne un aperçu des espaces culturels traditionnels du Quan ho et de la pratique de cet art dans la société contemporaine. La troisième présente les résultats des efforts de préservation, dont les campagnes de communication, programmes d'éducation et politiques préférentielles ciblant les artistes. -CPV/VNA/VI