05/07/2016 09:33 GMT+7 Email Print Like 0

Un trésor archéologique exposé au siège de l’AN

Un musée dédié aux antiquités de l’époque Thang Long a été aménagé dans les sous-sols du bâtiment de l’Assemblée nationale (AN). Cette exposition sera ouverte prochainement au public.

Des centaines d’objets de l’époque pré-Thang Long (ancien nom de Hanoi, VII e -IX e siècle) et Thang Long (1010-1788) sont exposés dans le nouveau musée archéologique installé dans les caves du bâtiment de l’AN au numéro 2, rue Dôc Lâp, arrondissement de Ba Dinh, à Hanoi.

«L’archéologie est considérée comme une matière sèche et complexe, mais le musée se veut attrayant et vivant», confie Nguyên Van Huy, membre du Conseil des patrimoines nationaux. Il ajoute : «Nous avons investi une somme raisonnable pour avoir un bel espace d’exposition, mêlant le côté scientifique et la modernité. Les autres musées devraient suivre ce modèle».

Immersion dans l’histoire de Hanoi

Le premier sous-sol, d’une superficie de 1.700 m ² est dédié aux dynasties des Ly (1009-1225), des Trân (1225-1400) et des Lê (1428-1788). Une reconstitution en miniature du palais royal des Ly est placée à même le sol. Les 42 piliers de ce palais sont équipés d’un système d’éclairage sophistiqué. Des centaines de reliques ornées d’images du dragon et du phénix côtoient des céramiques réalisées pour les rois et les reines.

Le deuxième sous-sol, d’une superficie de 2.000 m 2 , est dédié aux découvertes issues de l’époque pré-Thang Long. Des fondations de maisons et des puits ont pu être recréées. Dans cet espace, des visiteurs découvriront 17 ouvrages architecturaux en bois, sept puits, des reliques et des outils utilisés au quotidien de l’époque Dai La, l’autre nom de Hanoi entre le VIII e et le IX e siècle.

«Si l’on marche lentement sans rater une seule pièce, le visiteur pourra bien s’imaginer le cours de l’histoire, notamment celle des dynasties des Ly, Trân et Lê», partage le Docteur en archéologie Hoàng Van Khoan. Il apprécie la méthode d’exposition mise en valeur par des technologies d’éclairage 3D.

Selon Lai Van Toi, directeur adjoint du Centre des recherches sur la capitale et en charge de cette exposition, les enfants et les esprits curieux ne seront pas en reste : ils pourront jouer dans chaque sous-sol à des jeux interactifs inspirés par l’histoire des palais royaux et des œuvres exposées. -CVN/VNA/VI