05/03/2018 09:23 GMT+7 Email Print Like 0

Un sous-comité est né pour coordonner les programmes géoscientifiques

 Le Premier ministre a décidé de créer le sous-comité de coordination pour les programmes géoscientifiques de l’Asie de l’Est et du Sud-Est (CCOP Vietnam), a-t-on appris d’une décision signée le premier mars par le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

Le CCOP Vietnam a pour vocation de représenter le gouvernement vietnamien au sein du Comité de coordination pour les programmes géoscientifiques de l’Asie de l’Est et du Sud-Est (CCOP).

Il agit au nom du gouvernement vietnamien pour participer aux activités du CCOP et coordonner les activités menées par les organes vietnamiens dans le cadre des activités du CCOP. Il a pour mission d’élaborer les projets de participation du Vietnam et d’assurer la pleine présence du Vietnam au sein de ce forum.

Le CCOP Vietnam comprend un chef, deux chefs adjoints, un secrétaire et huit membres. 

Le CCOP est une organisation intergouvernementale dont la mission est de faciliter et de coordonner la mise en œuvre de programmes géoscientifiques appliqués en Asie de l’Est et du Sud-Est afin de contribuer au développement économique et à l’amélioration de la qualité de la vie dans la région.

À cette fin, le CCOP encourage le renforcement des capacités, le transfert de technologies, l’échange d’informations et les liens institutionnels pour le développement durable des ressources, la gestion de l’information géographique, l’atténuation des risques géologiques et la protection de l’environnement.

Le CCOP compte 14 pays membres: le Cambodge, la Chine, l’Indonésie, le Japon, la République de Corée, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Timor-Leste et le Vietnam.

Il est soutenu par 14 pays coopérants, à savoir l’Australie, la Belgique, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, la Russie, la Suède, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. – VNA/VI