30/04/2017 09:23 GMT+7 Email Print Like 0

Un ministre inspecte les ouvrages de protection environnementale de Formosa

Le ministre des Ressources humaines et de l’Environnement Trân Hông Hà a inspecté vendredi 28 avril la construction du dispositif de protection de l’environnement de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, à l’origine de la pollution marine dans le Centre.

Selon le ministère des Ressources humaines et de l’Environnement, cette société taiwanaise a a corrigé 52 sur 53 infractions qu’elle avait comises et elle s’emploie désormais à compléter ses ouvrages de protection de l’environnement.

Trân Hông Hà a souligné la nécessité de réaliser l’évaluation des technologies appliquées de manière sérieuse et active, et de s’assurer que les équipements et le centre de contrôle fonctionnement 24 h/24.

Il faut examiner soigneusement les ouvrages de prévention et de réponse aux incidents, et étudier et examiner un recyclage systématique des déchets solides, a-t-il déclaré lors de la séance de travail avec des autorités de la province de Hà Tinh et de Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh.

Ces travaux sont effectués pour améliorer les systèmes de traitement des eaux usées et autres rejets industriels. Elle devra ainsi installer des stations de surveillance automatique de la qualité des eaux et des émissions industrielles, notamment des fours à coke.

L’aciériste taiwanais commence à développer un modèle de barrage incluant un système de refroidissement du coke. Selon les prévisions, la construction du premier barrage sera achevée en 2019.

Le ministre a également demandé de mettre en place une réglementation sur l’intervention en cas d’incidents, et en même temps, de procéder à la consolidation du matériel, de l’effectif et des capacités.

Il a invité les branches compétentes et la province de Hà Tinh à créer des conditions aidant Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh à achever les procédures administratives en vue de son entrée en activité dans le meilleur délai possible.

En avril 2016, des violations et des erreurs dans le processus de construction de l’usine Formosa sont les causes de l’immense pollution qui a causé la mort des millions de poissons et de crustacés à Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê, portant un coup sévère au secteur de la pêche.

L’aciériste taïwanais a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Il a demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens et s’est engagé à ne pas laisser se reproduire d’autres infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau. – VNA/VI