30/05/2020 09:36 GMT+7 Email Print Like 0

Un fabuleux linga datant du 9e siècle découvert à My Son

Des experts vietnamiens et indiens ont mis au jour un linga, idole phallique représentant symboliquement le dieu Shiva, datant du 9ème siècle lors de la restauration d’un complexe de temples Cham au sanctuaire de My Son, dans la province de Quang Nam.

La découverte a été révélée jeudi 28 mai par Phan Ho, directeur du conseil de gestion de la zone des vestiges de My Son. Le linga en grès monolithique, qui mesure 2,24 m x 1,68 m, est à ce jour le plus grand du genre mis au jour au Vietnam, selon les experts.

Le linga est posé dans une cuve à ablutions, disposant d’un bec d’écoulement de l’eau, sous la forme abstraite du yoni. L’ensemble linga-yoni représente un symbole de la masculinité et de la féminité, autrement dit de l’énergie créatrice.

Le chef du groupe de conservation, Jalihal Ranganath, a déclaré que la découverte est utile pour la restauration du temple Cham.

Des experts vietnamiens et indiens ont également achevé la restauration de quatre piliers en pierre devant la tour A10 dédiée au culte de la divinité hindoue Shiva.

Avec ses 70 bâtiments en brique et en pierre construits entre les IVe et XIIIe siècles, le sanctuaire de My Son est un ensemble architectural remarquable qui évoque de manière lumineuse la vie spirituelle et politique d’une étape importante de l’histoire de l’Asie du Sud-Est.

Les tours-sanctuaires présentent une variété de dessins architecturaux symbolisant la grandeur et la pureté du Mont Méru, la montagne sacrée mythique, berceau des dieux hindous au centre de l’univers, à présent reproduite symboliquement sur terre dans la patrie montagneuse du peuple cham. 

Le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en décembre 1999. – VNA/VI