01/02/2021 09:36 GMT+7 Email Print Like 0

Un expert indien affirme le rôle important du Vietnam au sein des forums mondiaux

 Le site web de la Vivekananda International Foundation (VIF) a publié le 30 janvier un article de Brig Vinod Anand sur les grandes réalisations du Vietnam sous la direction du Parti communiste du Vietnam (PCV).

Selon le chercheur senior de la VIF, l'un des facteurs les plus importants du succès actuel du Vietnam a été les réformes du Doi Moi qui ont été engagées en 1986 et qui ont conduit à une transformation du scénario économique au Vietnam. D'un maigre commerce extérieur total d'environ 3 milliards de dollars en 1986 et un déficit de 1,5 milliard de dollars, les échanges commerciaux du Vietnam sont passés à plus de 517 milliards de dollars (soit plus de 172 fois) avec un excédent de 11 milliards de dollars. En outre, selon un rapport de la Banque mondiale, le PIB par habitant a été multiplié par 2,7 fois entre 2018 et 2002. Le PIB par habitant en 2019 était de 2.700 dollars, ce qui est une formidable réussite. Cela a permis de sortir une très grande partie de la population (45 millions) de la pauvreté.

Il est évident qu’un tel succès n’aurait pas été possible sans de bonnes politiques économiques et sans l’orientation politique et la gouvernance des dirigeants, a affirmé Brig Vinod Anand.

En 2020, l’économie vietnamienne est restée sur un territoire positif et le Vietnam était l’un des dix pays au monde à avoir enregistré la plus forte croissance du PIB. Le Vietnam devrait retrouver un taux de croissance de 6,8 à 7% en 2021, et ce taux de croissance devrait se maintenir dans les années à venir. Cette croissance est la plus élevée de l'Asie du Sud-Est. Cela reflète également le fait que le Vietnam, sous la direction du Parti, a été en mesure de surmonter de nombreux défis soulevés au cours de son voyage jusqu'à la période actuelle. a-t-il indiqué.

Le Vietnam a joué un rôle de leadership extrêmement important au cours des dernières années et cette année, il viserait également à soulever des questions liées à la région de l'Asie du Sud-Est et du Pacifique, car il continuera à être au Conseil de sécurité de l'ONU en tant que membre non permanent pendant deux ans. Le Vietnam serait ainsi en mesure de jouer un rôle international important dans les forums mondiaux, a constaté Brig Vinod Anand.

En ce qui concerne les relations entre l'Inde et le Vietnam, elles n'ont jamais été aussi solides, le dernier sommet entre deux pays ayant eu lieu le 21 décembre de l'année dernière, a-t-il souligné, ajoutant que l’Inde continuerait à travailler avec les dirigeants du Vietnam après le 13e Congrès national du Parti. Les relations bilatérales devraient se développer dans les années à venir.-VNA/VI