03/08/2021 09:57 GMT+7 Email Print Like 0

Un expert algérien apprécie l’article du SG Nguyen Phu Trong sur le socialisme au Vietnam

Concernant l'article du Secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong sur certaines questions théoriques et pratiques du socialisme et du chemin vers le socialisme au Vietnam, Mohamed Abdoun, directeur de publication à La Patrie News www.lapatrienews.com (Algérie), a exprimé son intérêt pour le contenu sur la construction d'une économie de marché à orientation socialiste au Vietnam.

Mohamed Abdoun a cité des propos du secrétaire général Nguyen Phu Trong dans l'article : “L’introduction du concept de l’économie de marché à orientation socialiste constitue une percée théorique fondamentale et créative de notre Parti, un acquis théorique important obtenu après 35 ans de réalisation du doi-moi, bâti sur les réalités vietnamiennes et la réception sélective des expériences internationales.

Le directeur de publication à La Patrie News a souligné que, le Parti communiste du Vietnam, “capable de se renouveler, de s’adapter à des situations inédites et de relever d’énormes défis, a innové une fois de plus en avançant ce concept révolutionnaire de d’économie de marché à caractère socialiste”.

“Au Viet-Nam, très bien noté sur le plan du développement social et humain, même s’il est revenu de loin avec ses deux guerres successives et dévastatrices, la notion d’économie de marché s’humanise”, a-t-il dit, ajoutant que “l’être humain n’y est pas +monétisé+”.

“La gestion exemplaire de cette pandémie de coronavirus a montré à tous la pleine mesure de la justesse de cette vision, des choix  et orientations adoptés par le parti communiste vietnamien”, a-t-il indiqué dans un article intitulé "Réflexion autour des orientions suivies par le Viêt-Nam: Un choix salvateur et humaniste".

Enfin, Mohamed Abdoun a affirmé que le Parti communiste du Vietnam “n’ignore pas non plus que ces succès, somme toute importants et réconfortants, ne doivent pas faire perdre de vue l’objectif final et suprême, celui du socialisme véritable, doté d’un outil de production performant et moderne, d’une agriculture qui satisfait les besoins des populations, et qui dispose même, le cas échéant, de voler éventuellement au secours de certains pays voisins”. -VNA/VI