07/11/2018 09:53 GMT+7 Email Print Like 0

Trente ans de coopération vietnamo-russe dans le secteur pétrogazier

Il y a 30 ans, la joint-venture pétrolière Vietsovpetro a exploité la première tonne de pétrole au gisement de Bach Ho (Tigre Blanc), jetant les bases de l’industrie pétrogazière vietnamienne. Elle est  devenue une fierté et même un pilier des relations de coopération entre le Vietnam et l’ex-URSS - devenue la Fédération de Russie.
A cette période, elle a réalisé  le rêve  du feu Premier ministre Pham Van Dong d’exploiter annuellement un million de tonnes de pétrole du gisement de Bach Ho,  ce qui a fait du Vietnam l’un des premiers pays exportateurs de pétrole en Asie-Pacifique.


La coopération de Vietsopetro a débuté il y a une trentaine d’années sur le plateau continental du Vietnam.
Photo : archives de la VI



Des experts russes sur une plateforme de forage de Vietsopetro. Photo: archives de la VI


Vietsopetro exploite le gisement de Bach Ho dont chaque puits a une production journalière de plus de 1.000 tonnes de
pétrole. Ce gisement recèle les réserves pétrogazières les plus importantes d’Asie du Sud-Est.  Photo: archives de la VI



Des dirigeants de Vietsopetro devant des maquettes des gisements de Bach Ho et Rong installés sur le plateau continental
du Vietnam.  Photo: archives de la VI

Ngo Thuong Sang,  président de l’association  pétrogazière du Vietnam, ex-directeur général de la société pétrogazière (actuel groupe pétrogazier du Vietnam), a dit que « la découverte de l’immense gisement de Bach Ho fut un phénomène sans précédent dans l’histoire des sciences pétrographiques du monde ».

Les joint-ventures Vietsovpetro, Rusvietpetro, Gazpromviet, Vietgazprom... sont des symboles de la coopération fructueuse entre le Vietnam et la Russie, et leurs activités sont économiquement rentables aux deux parties.
« La découverte  et l’exploitation du pétrole au gisement de Bach Ho est le résultat d’une décision judicieuse du BP du CC du PCV,  de la détermination de  faire du secteur pétrogazier la force motrice du développement économique du Vietnam. C’est aussi le fruit des bonnes  relations d’amitié Vietnam - ex-URSS (actuelle Fédération de Russie) », a estimé Ngo Thuong San.

« Ce secteur a contribué à faire sortir le pays de la crise socio-économique et a accéléré l’œuvre nationale d’industrialisation et de modernisation », a estimé l’ancien Secrétaire général du PCV Do Muoi, soulignant la portée historique de la découverte du pétrole dans les années 1980 et son exploitation par Vietsovpetro.

Vietsovpetro  a exploité, jusqu’à l’heure actuelle, plus de 220 millions de tonnes de pétrole, plus de 15 millions de tonnes de gaz de pétrole liquéfiés » ou « GPL » et de condensat, et a réalisé un chiffre d’affaires de près de 75 milliards de dollars. Elle a acheminé vers le continent et fourni aux centrales électriques de  Ba Ria, Phu My et Nhon Trach plus de 30 milliards de mètres cubes de gaz liquéfié, contribuant à compenser le  manque de carburants et de fertilisants à l’époque la plus difficile du pays.

Cela fait plus de 30 ans que la joint-venture Vietsovpetro exploite les  gisements de Bach Ho et Rong. Le personnel du secteur pétrogazier a confiance  en le fait que les réserves du plateau continental du Vietnam demeureront abondantes et que la prospection et l’exploitation, en  coopération avec de grands groupes pétrogaziers russes, apporteront d'autres beaux résultats. /.

 
Texte réuni par la VI – Photos: VI
Articles Déjà publiés