11/09/2020 12:21 GMT+7 Email Print Like 0

Trân Anh Tu, un violoniste exceptionnel

Pour les critiques les plus exigeants, Trân Anh Tu est un violoniste hors pair mais à part. Artiste aux multiples facettes, il jongle à la fois dans les registres classique, rock, militaire, populaire et s’affirme alors virtuose, intense, austère ou romantique.

A l’occasion de la Fête nationale, le 2 septembre, il a offert, en ligne, à son public une performance musicale de près de 7 minutes intitulée «Mélodie pour la Patrie».

« La Patrie est comme notre mère, unique », aime à dire Anh Tu. Dans son spectacle son et lumière et de danses « Mélodie pour la Patrie », l’artiste célèbre avec brio son attachement pour son pays. Diffusé sur ses comptes Facebook et Youtube Anh Tu Violin, et présenté comme le tout premier clip musical jamais réalisé au Vietnam sous forme de mapping video, c’est le dernier des très nombreux concerts en ligne qu’il a donnés depuis début de l’épidémie de Covid-19.
 
Tran Anh Tu, un violoniste exceptionnel hinh anh 2Le violoniste Anh Tu


«J’ai donné mon premier spectacle en ligne le premier jour de l’année lunaire. Je voulais encourager mon public à rester chez lui et à profiter de la musique pendant la période de distanciation sociale. Quand la mesure a été levée, de nombreux internautes m’ont demandé de continuer. J’ai alors décidé de multiplier ce genre de concerts qui permet de rapprocher les Vietnamiens et les étrangers», explique Anh Tu.

Initié au violon à l’âge de quatre ans, Anh Tu entre à l’Académie nationale de la Musique à six ans. Il termine son cursus avec la mention excellent avant de devenir enseignant dans cette école de musique la plus prestigieuse du Vietnam. Anh Tu a également eu l’occasion d’étudier au célèbre Conservatoire Tchaïkovski de Moscou et s’est produit dans de nombreux pays.

Les 150 concerts qu’il a donnés ont tous affiché complets.

Capable d’exceller aussi bien dans le répertoire classique, rock, pop que dans les ballades, Anh Tu est un artiste rare dont l’exceptionnelle virtuosité s’explique par une pratique acharnée du violon jusqu’à 16 heures par jour pendant des années. Désireux de partager sa musique avec le plus grand nombre, il décide de recourir à Internet et de ne pas s’enfermer dans les frontières de la musique académique ou des salles de concert.

«C’était très très dur! J’étais le seul à suivre ce parcours. Pour beaucoup, le violon est un instrument noble qui sert une musique peu accessible. Je suis très content d’avoir pu le vulgariser auprès de toutes les couches sociales», nous confie-t-il. «J’aime en effet interpréter toutes sortes de musiques avec mon violon.  Ça peut être un air folklorique, une chanson romantique ou pour ‘midinette’. Je souhaite intégrer cet instrument de musique occidental à la culture vietnamienne et offrir au public des moments heureux».

Son message est passé. Chaque jour, Anh Tu reçoit des centaines de demandes et des petits mots sympas de ses admirateurs.-VOV/VNA/VI